jeudi13juillet

Kaufman & Broad revient sur les 37 euros, les investisseurs n'ont pas eu une lecture enthousiaste des résultats semestriels du promoteur immobilier. Pourtant, celui-ci a réalisé une première partie d'année de qualité, avec des réservations de logements en nette hausse et un carnet de commandes offrant 15,6 mois de visibilité. Ainsi, Kaufman & Broad a révisé à la hausse ses perspectives annuelles de chiffre d'affaires.

    Robustesse du modèle économique

    Les derniers résultats de Kaufman & Broad témoignent de la robustesse du modèle économique de Kaufman & Broad. Le promoteur immobilier a observé une hausse de ses réservations de logements de près de 17 % en volume comme en valeuR; Cette progression a été alimentée par l'ensemble des segments de sa clientèle. Par ailleurs, le délai d'écoulement a été réduit de 1,5 mois d'un semestre sur l'autre. Dans le pôle Tertiaire, Kaufman & Broad est resté très actif. Les projets en cours de commercialisation représentent un volume de commandes potentielles de 150 à 200 millions d'euros sur les six à neuf mois à venir.

    Le chiffre d'affaires global s'établit ainsi à 627,7 millions d'euros en progression de 9,2 % par rapport au 1er semestre 2016. La marge brute s'élève à 119,9 millions d'euros, à comparer à 109,0 millions d'euros au 1er semestre 2016. Le taux de marge brute s'établit à 19,1 %, légèrement supérieur au niveau du 1er semestre 2016 (19,0 %). Ainsi, le résultat net part du groupe ressort à 20,2 millions d'euros contre 18,1 millions d'euros au 1er semestre 2016.

    Optimisme

    En l'absence de modification des dispositifs fiscaux en vigueur, et sur la base d'une hausse modérée des taux d'intérêt, la bonne dynamique du marché du logement constatée sur le 1er semestre conduit désormais la direction à anticiper une croissance de celui-ci d'environ 5 % sur l'ensemble de l'année. Pour l'exercice 2017, Kaufman & Broad estime que la croissance du chiffre d'affaires devrait être d'au moins 10 %, les taux de marge brute et d'EBIT ajusté se maintenant respectivement autour de 19 % et de 8,5 %. Par ailleurs, la dette financière nette devrait être inférieure à 80 millions d'euros.

    >> Forte visibilité et dividende copieux au programme. Quoi de mieux pour l'actionnaire. Nous maintenons notre avis positif sur cette valeur qui profite à plein de la reprise de l'immobilier .

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos