mardi13juin

ALD Automotive propose des solutions de mobilité professionnelle de location longue durée de véhicules et gestion de parcs automobiles. Ces solutions sont sur-mesure et adaptées à toutes les tailles de flotte : artisans, professions libérales, TPE, PME et grandes entreprises.

    Gros dossier

    L'introduction en Bourse d'ALD Automotive relance les opérations d'envergure à Paris, près de deux ans après l'entrée en Bourse d'Amundi, l'autre filiale de Société Générale détenue conjointement avec Crédit Agricole. La société propose des solutions de mobilité professionnelle de location longue durée de véhicules et gestion de parcs automobiles. Ces solutions sont sur-mesure et adaptées à toutes les tailles de flotte : artisans, professions libérales, TPE, PME et grandes entreprises. L'introduction en bourse vise à permettre à d'ALD Automotive d'accroître la visibilité et la notoriété de la société dans l'écosystème de la mobilité, d'accéder à un nouveau mode de financement et d'augmenter sa capacité à accélérer son développement et à saisir des opportunités de croissance dans les marchés B2B (clients entreprises) comme B2C (clients particuliers).

    Activité rentable

    En mettant une partie du capital de sa filiale à disposition du public, Société Générale n'entend pas se délester d'un boulet. Bien au contraire, le dossier qui se présente aux investisseurs est de qualité. L'an dernier, le groupe a généré des bénéfices en hausse de 20,6% pour atteindre 512 millions d'euros. Et pour les années à venir, la feuille de route est bien tracée. ALD Automotive vise une croissance moyenne de sa flotte de véhicules d'environ 8% à 10% par an d'ici à 2019 et une hausse de 7% environ du résultat net. Au premier trimestre, son bénéfice net a augmenté de 9,7% à 143,6 millions d'euros. Le groupe est aussi friand d'acquisitions. Fin mai, la société a indiqué qu'elle avait signé un accord avec la banque espagnole BBVA pour faire l'acquisition de sa filiale de leasing, BBVA Autorenting. Le but de ces emplettes étant de renforcer son implantation en Europe tout en s'aventurant sur d'autres terres telles que la Russie, la Chine ou le Mexique. Bref, on peut embarquer sans crainte à bord de ce nouveau dossier.

    Souscrire

A découvrir également

  • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
    25/04/2022
  • Le marché des introductions en Bourse plombé par la guerre en Ukraine
    14/04/2022
  • Les marchés obligataires en effervescence dans la zone euro
    13/04/2022
  • Flambée des cours de l’or depuis le mois de février
    24/03/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt