mercredi03mai

Le géant américain Apple a fait part d'un deuxième trimestre comptable mitigé, avec des ventes moins fortes que prévu et notamment une baisse des ventes d'iPhone

    Si la marque à la pomme a battu le consensus avec un bénéfice par action en croissance de 10,5 % à 2,10 dollars, contre 2,02 attendu, ses revenus se sont établis à 52,9 milliards en hausse de 5 %, contre 53 milliards attendu en moyenne par les analystes.

    La déception vient surtout des ventes d'iPhone, qui ont légèrement diminué à 50,8 millions d'unités contre 52 millions attendu. Concernant le trimestre en cours, le groupe vise désormais un et son 'un chiffre d'affaires de 43,5-45,5 milliards de dollars alors que le consensus tablait sur 45,6 milliards en consensus.

    La nouvelle semble avoir un peu calmé l'euphorie de Wall Street à l'égard du leader de la technologie. Le titre perd 1,5 % en Bourse à 145,32 usd

    Pour autant Apple, en dépit de sa grande dépendance à l'égard de l'iPhone, parvient à dégager une hausse de son chiffre d'affaires ainsi que de ses profits trimestriels.
    Pour marquer sa confiance en l'avenir, Apple augmente son dividende de 10, 5% et porte de 175 milliards à 210 milliards de dollars son programme de rachat d'actions sur le marché.
    Enfin trésorerie a atteint de nouveaux sommets : elle a dépassé la barre symbolique des 250 milliards de dollars, à 256,8 milliards (235 milliards d'euros).

    Notre avis : Les ventes d'iPhones sont pénalisé par la hausse du dollar et l'émergence de champion chinois aux modèles moins chers. Malgré cette baisse, le chiffre d'affaire a encore augmenté. On notera ainsi les bonnes performances des activités de "services" qui regroupent les ventes de musique, films, logiciels, apps, ainsi que celles de services de paiement et de stockage de données dans le "cloud". Ce segment représente désormais plus de 7 milliards de dollars de chiffre d'affaires sur trois mois, soit un gain de 17, 5% par rapport à l'année passée.
    Après des mois de hausse, une déception devait bien arrivée mais elle pourrait être vite oublié et Apple pourrait continuer sa marche vers le haut. La stratégie qui consiste à donner plus aux actionnaires pourraient aussi être bénéfique pour le titre. On conseille de vendre le turbo put 111EZ Apple

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos