lundi29mai

Carrefour continue de positiver en Bourse et prend même la tête du CAC40. Le dossier reste recherché sur fond de rumeurs concernant une arrivée d'Alexandre Bompard à la tête du distributeur français. Selon le JDD, sa nomination serait actée d'ici au 15 juin, date de l'assemblée générale des actionnaires de Carrefour.

    Un historique de confiance

    La Bourse apprécie déjà le potentiel successeur de Georges Plassat,.. C'est qu'Alexandre Bompard a plusieurs succès à son actif : le mariage réussi avec Darty et surtout, il a été l'artisan du redressement de Fnac. A son arrivée aux commandes de Fnac en 2011, le groupe était en perte totale de vitesse pénalisé par une concurrence féroce avec Amazon ou d'autres vendeurs de produits culturels en ligne.

    L'introduction en Bourse en 2013 a redonné un nouveau souffle à Fnac, une opération pilotée avec brio par Alexandre Bompard. Cette séparation au moyen d'une introduction en Bourse était la seule option possible pour céder une entreprise en perte de vitesse. Depuis, le titre a vu son cours multiplié par trois... Dans l'intervalle, le distributeur de produits culturels et de loisirs a poursuivi sa politique de réduction des coûts, la montée en puissance du canal Internet et de son développement dans d'autres univers où le groupe était totalement absent. Une revanche de taille pour un titre qui a été malmené à ses débuts boursiers, vu par les investisseurs comme le boulet de Kering. Ses derniers faits d'armes plaident également pour l'artisan du redressement de Fnac, celui-ci ayant réussi la fusion avec Darty au terme d'une âpre bataille boursière avec Conforama.

    Carrefour en pleine réorganisation

    De son coté, Carrefour est en pleine réorganisation des rayons de son supermarché mondial. Récemment, le distributeur français a annoncé le lancement du projet d'introduction en Bourse de sa filiale brésilienne sur le Novo Mercado. Et d'après des informations des Echos publiées fin novembre, Carrefour envisagerait de coter autour d'un quart du capital de Carmila, dont la valeur globale est estimée à 4,5 milliards d'euros. Les banques Société Générale et Morgan Stanley seraient mandatées pour piloter cette introduction.

    Pour 2017 le groupe table sur une croissance de ses ventes comprises entre 3 et 5% et des investissements en légère baisse : à 2,4 milliards d'euros, contre 2,5 milliards en 2016.


    >> Retrouvez notre conseil Gestion Active sur Carrefour

    A découvrir également

    • Les bons résultats trimestriels des entreprises cotées n’effacent pas la volatilité des marchés
      25/04/2022
    • Le marché des introductions en Bourse plombé par la guerre en Ukraine
      14/04/2022
    • Les marchés obligataires en effervescence dans la zone euro
      13/04/2022
    • Flambée des cours de l’or depuis le mois de février
      24/03/2022

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt