vendredi17mars

La publication annuelle du groupe NRJ Group a été prétexte à des prises de bénéfices après une nette revalorisation du titre sur les trois derniers mois. Les données financières de la société sont ressorties mitigés avec en toile de fond un marché publicitaire terne. Dans ce contexte, le groupe indépendant ne pourra plus faire cavalier seul. L'aspect spéculatif du dossier qui lui colle à la peau depuis de nombreuses années est encore plus d'actualité avec les récentes initiatives dans le secteur des médias.

    En 2016, NRJ a réalisé un chiffre d'affaires de 369,8 ME, en légère baisse de 2,1% par rapport à l'exercice 2015. Le chiffre d'affaires des activités Médias est stable sur l'année et celui du pôle Diffusion affiche une baisse liée à l'arrêt de la diffusion des deux multiplexes R5 et R8 induit par le transfert de la bande 700 MHz à des opérateurs de téléphonie mobile.

    Au titre de l'exercice 2016, l'EBITDA hors échanges dissimilaires s'inscrit à 53,5 millions d'euros en baisse de 2,6%. Le résultat opérationnel courant hors activité de Diffusion ressort à 16,1 millions d'euros en progression de plus de 36%.

    Le résultat opérationnel s'établit à 42,8 millions d'euros contre 28,4 millions d'euros un an plus tôt. Il intègre 13,9 millions d'euros de produits non courants qui correspondent à l'impact net de charges de l'indemnisation perçue par le groupe suite au préjudice subi en raison de l'arrêt de la diffusion des multiplexes R5 et R8, lié au transfert de la bande 700 MHz à des opérateurs de téléphonie mobile. Compte tenu de ces éléments exceptionnels, le résultat net consolidé part d'NRJ ressort ainsi à 33,7 millions d'euros en forte hausse de 49,1%.

    Au 31 décembre 2016, NRJ présente un excédent net de trésorerie de 159,6 millions d'euros en diminution de 8,9 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2015. Cette diminution est notamment liée au paiement de 27,6 millions d'euros suite au contrôle fiscal initié en mars 2013 et ayant porté sur la sortie du régime du Bénéfice Fiscal Consolidé. Le groupe tient à préciser que ce contrôle fiscal avait été provisionné dans les comptes de l'exercice 2013 et rappelle qu'il a introduit une réclamation contentieuse fin décembre 2016.

    Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée Générale des actionnaires du 18 mai prochain de ne pas distribuer de dividende au titre de l'exercice 2016. Il proposera, par ailleurs, à l'Assemblée Générale, d'autoriser un nouveau programme de rachat d'actions.

    En termes de perspectives, NRJ Group a indiqué vouloir mettre l'accent en 2017 sur ses fondamentaux éditoriaux en radio (programmes, jeux, évènements, communication et recherche musicale) et' s'est par ailleurs fixé comme objectifs de renforcer les fondamentaux de NRJ 12, en proposant des contenus plus attractifs, et de poursuivre avec Chérie 25 les tendances favorables observées depuis plusieurs mois.

    >> Nous recommandons ainsi de conserver NRJ Group pour jouer un éventuel changement de contrôle. C'est la cible la plus convoitée de France dans les médias et Baudecroux ne la lâchera pas pour moins de 12% soit une prime de 30% à 40% par rapport au cours actuel.


    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos