mercredi29novembre

Fondée en 2007, Advicenne est une société pharmaceutique qui développe des médicaments dédiés à des maladies rares néphrologiques et neurologiques.

    La dernière de l'année ?

    Advicenne tente à son tour à l'aventure boursière. Sauf surprise, la biotech devrait clôturer le bal des introductions en Bourse de l'année 2017. La société développe des médicaments dédiés à des maladies rares du rein et neurologiques dont le ADV7103, traitant l'acidose tubulaire rénale distale (l'ATRd). Cette maladie orpheline des reins est caractérisée par l'incapacité d'excréter l'urine d'acidité normale. C'est à dire que les reins n'assurent plus leur fonction première à savoir n'évacuer correctement dans l'urine les acides présents dans le sang. Les conséquences cliniques de cette anomalie sont sévères : retard de croissance, rachitisme... Elle touche 50.000 personnes en Europe et aux Etats-Unis. Et pour l'instant, il n'existe aucun traitement satisfaisant pour cette maladie orpheline. Le traitement proposé par Advicenne est facilement administrable (sous forme de granulés) et nécessite que deux prises par jour au lieu de 4 à 6 prises pour les solutions actuelles.

    Produit phare

    Gros point fort de la société, celle-ci présente des résultats positifs de phase III pour l' ADV7103, une étude conduite auprès d'enfants et d'adultes atteints d'e (l'ATRd). Ce qui est peu commun pour une introduction en Bourse d'une entreprise évoluant dans l'univers médical. Advicenne entend obtenir une autorisation de Agence européenne des médicaments en 2019 pour une commercialisation espérée un an plus tard soit en 2020. Pour cette même indication, une étude de phase II/III devrait démarrer l'année prochaine aux Etats-Unis avec en bout de ligne une demande d'enregistrement auprès des autorités de santé américaines en 2020. Advicenne développe également ADV7103 dans une deuxième pathologie rénale, la cystinurie. La société indique qu'elle devrait lancer un essai clinique pivot de phase II/III en Europe en 2018 pour cette indication.
    acidose tubulaire rénale distal
    Accélération du développement clinique et commercial

    C'est donc serein qu'Advicenne se présente devant les investisseurs pour lever les 30 millions d'euros nécessaires à la poursuite du développement clinique aux Etats-Unis de l'ADV103, et également à conduire le développement clinique dans la cystinurie en Europe et aux Etats-Unis. Le dossier apparait comme "dérisqué" pour reprendre le terme de la direction d'Avicenne. L'ADV103 est à quelques jalons d'une mise sur le marché pour l'acidose tubulaire rénale distale...Le potentiel clinique et commercial de l'ADV103 est bien présent.... Autre point qui plaide en faveur du dossier, les actionnaires historiques suivent Advicenne dans son opération à hauteur de 12,5 millions d'euros. Mais avec les récentes déconvenues qui ont émaillé le secteur des biotechs, il est difficile de foncer tête baissée dans ce tout nouveau dossier qui se présente à la Bourse de Paris. Dans ce contexte peu porteur pour les biotechs, on ne se précipitera pas pour souscrire à cette nouvelle opération.

    Prudence

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos