mardi31octobre

Plus forte hausse du CAC 40, le titre Airbus inscrit en plus un plus haut historique après la publication de solides résultats trimestriels. Les investisseurs ne s'attardent pas sur les retards de livraisons, les problèmes de commandes et les ennuis judiciaires...

    Airbus s'envole de 4 % en Bourse aujourd'hui, porté par la publication de résultats supérieurs aux attentes : L'avionneur européen a en effet reculé de 4 % à 697 millions d'euros alors que les analystes attendaient en moyenne 619 millions. La direction du groupe a par ailleurs réitérer ses objectifs 2017.Le titre a atteint 89 euros en séance, un record historique.

    Et pourtant, ces records arrivent dans une période compliquée pour Airbus. L'avionneur vient en effet de révéler s'être dénoncé aux autorités américaines pour des " inexactitudes " dans des ventes d'armes. Une procédures qui risquent quand même d'avoir " un impact substantiel " sur les résultats d'Airbus même si le groupe s'est dit incapable "d'estimer raisonnablement ni le temps nécessaire à la résolution de ces questions, ni le montant ou l'étendue des pertes potentielles, pénalités ou toute autre action gouvernementale "

    Par ailleurs, les dernières semaines ont été difficiles pour les commandes du groupe. Plusieurs contrats prêts à être signés par le constructeur européen lui ont été soufflés in extremis par son rival américain Boeing. Le démantèlement du service SMO (Strategy Marketing Organization) et l'arrêt des paiements aux intermédiaires plombent l'action commerciale d'Airbus.

    Les prises de commandes sur les neuf premiers mois de l'année 2017 se sont écroulées à 50,8 milliards d'euros (contre 73,2 milliards d'euros sur les 9 premiers mois de 2016). Ce qui porte la valeur totale du carnet de commandes, qui s'effrite, à 945 milliards d'euros au 30 septembre 2017 (fin 2016 : 1.060 milliards d'euros). Airbus a reçu 271 commandes nettes d'avions commerciaux (contre 380 avions à la même période), ce qui porte le carnet de commandes à 6.691 avions à fin septembre.

    Enfin, pour établir ses perspectives en 2017, Airbus table sur une livraison de plus de 700 avions commerciaux, une objectif qui sera difficile à atteindre en raison notamment des retards de moteurs pour l'A320neo

    Nous sommes à la vente sur Airbus. Le géant européen est sous le coup d'une enquête pour des faits de corruptions, de pots de vins et de fraude dans des ventes d'avions civils et militaires. Airbus a d'ores et déjà averti ses troupes avait "un risque d'importantes pénalités pour l'entreprise"... Le ciel s'assombrit très clairement pour le groupe européen...

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos