jeudi19octobre

La publication de Carrefour était très attendue du marché. Finalement, plus que de peur que de mal bien que la copie rendue par le distributeur français ne soit pas des plus flamboyantes. Il faut dire que le marché anticipait un nouvel avertissement sur résultats dans la même veine que celui lancé fin août, sur fond de bataille des prix...

    Guerre des prix

    Sans grande surprise, les ventes trimestrielles de Carrefour portent les stigmates des difficultés rencontrés par le distributeur dans ses différentes zones où il opère. La France reste à la traîne, les ventes se sont contractées de 1,7% en comparable, après une croissance de 0,5% au trimestre précédent. Pire encore, le groupe perd des parts de marché, laissant même sa place de leader à Leclerc, qui a capté 21,3% du marché hexagonal.

    Au Brésil autre gros marché de Carrefour, on est loin de danser la samba. Le groupe a dû se contenter d'une progression de 1,1% de ses ventes au troisième trimestre là où l'activité s'est complètement dégradée en Chine avec des revenus en baisse de 4,6% sur la période. L'activité dans les autres zones où le groupe évolue est également loin d'être au beau fixe avec des ventes en contraction en Espagne, Italie ou en Belgique. Au total,

    Le groupe confirme malgré tout ses prévisions annuelles. Pour cette année, le chiffre d'affaires du groupe devrait progresser de 2 % à 4 % à taux de changes constants, et la variation du résultat opérationnel courant (ROC) annuel à taux de changes courants devrait être comparable à celle constatée au premier semestre. En tout cas, le groupe n'a pas averti sur ses résultats, un scénario qui était craint du marché...

    Solder le passé

    Ce sont donc les dernières ventes trimestrielles de l'ère Plassat. Charge à Alexandre Plassat, le nouveau capitaine de Carrefour de redresser la barre. Pour se faire, de nombreux analystes anticipent des coupes sombres dans les effectifs, des fermetures de magasins et des passages en franchises afin de réduire les coûts. Ainsi, le groupe pourra multiplier les promotions sans mettre en péril une rentabilité déjà bien faible. Alexandre Bompard a promis de donner le ton avec l'annonce du plan stratégique, qui est prévue à la fin de l'année.

    >> Retrouvez notre conseil Gestion Active sur Carrefour

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos