mercredi11octobre

Alors que l'introduction en Bourse de Biom'up a été couronnée de succès, c'est une autre société de l'univers des technologies médicales qui tente à son tour l'aventure boursière. Il s'agit de Theranexus, qui avait fait part fin septembre, de son intention de s'introduire en Bourse sur Euronext Growth. La société biopharmaceutique entend à cette occasion procéder à une augmentation de capital d'un montant 18 millions d'euros. L'offre débute aujourd'hui et court jusqu'au 24 octobre inclus.

    Fondée en 2013 par deux anciens chercheurs du CEA (Commissariat à l'Energie Atomique), Franck Mouthon et Mathieu Charvériat, Theranexus est une société biopharmaceutique qui développe des candidats-médicaments pour le traitement des troubles neurologiques (tels que la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer, les douleurs neuropathiques, les troubles de l'éveil et du sommeil comme la narcolepsie, etc.).

    Ces pathologies affectent près d'un milliard de personnes dans le monde, un chiffre qui continue de progresser rapidement notamment en raison de l'allongement de l'espérance de vie dans les pays les plus développés. Elles demeurent l'une des premières causes d'invalidité et leurs coûts globaux, estimés à plus de 2 000 milliards d'euros, correspondent à plus d'un tiers des dépenses mondiales de toutes les maladies réunies.

    La société est partie du constat que les médicaments psychotropes proposés actuellement dans les troubles neurologiques présentaient une efficacité limitée et que le développement de nouveaux traitements plus efficaces représentait de fait un enjeu industriel considérable. Theranexus a identifié le rôle majeur des cellules non neuronales du cerveau (autrement appelées " cellules gliales "), dans la réponse des neurones aux médicaments psychotropes existants. La recherche de Theranexus a ainsi permis de découvrir qu'en modulant l'organisation des réseaux des cellules gliales, il était possible d'améliorer significativement la réponse neuronale et par là d'accroître l'efficacité des médicaments psychotropes déjà enregistrés.

    Theranexus a déjà développé en seulement 4 ans 3 candidats-médicaments dans 4 indications différentes avec un budget de moins de 8 millions d'euros sur des marchés très importants. Le groupe a développé le THN102, son candidat-médicament le plus avancé, pour le traitement des troubles de l'éveil dans la narcolepsie et la maladie de Parkinson.

    Theranexus développe en parallèle deux autres candidats-médicaments sur des aires thérapeutiques majeures. Le THN201 a ainsi vocation à traiter des troubles neurocognitifs dans la maladie d'Alzheimer, un marché de 3,2 milliards de dollars. Ce 2ème candidat-médicament devrait entrer en développement clinique début 2018. Enfin, le THN101 cherche à améliorer le traitement de la douleur neuropathique, un marché de 3 milliards de dollars. Ce 3ème candidat-médicament doit également entrer en développement clinique début 2018. Au-delà des développements cliniques en cours, Theranexus entend poursuivre ce rythme de développement de nouveaux candidats-médicaments.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos