vendredi08septembre

Louis Capital Markets a dressé sa liste de ses valeurs favorites. Parmi celles-ci, Elis dont la récente baisse du titre lui apparaît comme une bonne opportunité pour intéresser au dossier. Pour le bureau d'études, le rapprochement avec Berendsen sera également un atout pour le géant du blanchisseur industriel.

    Un rapprochement pertinent

    Le rapprochement entre Berendsen et Elis constitue une opportunité unique de donner naissance à un leader pan-européen de la location-entretien d'articles textiles et d'hygiène, combinant la position concurrentielle de Berendsen en Europe du Nord avec les positions fortes d'Elis dans le reste de l'Europe ainsi que dans un certain nombre de marchés émergents à forte croissance.

    Elis a généré un chiffre d'affaires d'environ 1,7 milliard d'euros et un EBITDA d'environ 530 millions d'euros en 2016, ajusté pour refléter des acquisitions récentes réalisées par Elis. Le groupe combiné dégagerait un chiffre d'affaires supérieur à 3 milliards d'euros et un EBITDA d'environ 960 millions d'euros, avec plus de 440 sites et des activités dans 28 pays.

    Le groupe combiné offrirait une grande diversité géographique et bénéficierait de très bons positionnements dans la majorité des régions dans lesquelles il opèrerait, notamment en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Suède, au Brésil, au Danemark, en Espagne, aux Pays-Bas, en Suisse et en Norvège.

    D'un point de vue stratégique et financier, le groupe combiné serait idéalement positionné pour générer de la croissance organique et procéder à de nouvelles acquisitions ciblées, que ce soit sur des services ou des marchés nouveaux et existants et ainsi créer de la valeur pour les actionnaires de Berendsen et d'Elis.

    Synergies

    Le Conseil d'Elis prévoit que le groupe combiné générera des synergies récurrentes, sur une base annualisée, de coûts opérationnels et de dépenses d'investissement avant impôt d'au moins 40 millions d'euros par an, sur une période de trois ans à compter de la réalisation de l'opération. Ceci comprend 35 millions d'euros par an de synergies de dépenses opérationnelles d'EBITDA et 5 millions d'euros par an de synergies de dépenses d'investissement. L'opération sera relutif à hauteur de deux chiffres sur les bénéfices d'Elis.

    >> Retrouvez notre conseil Gestion PEA sur Elis

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos