mercredi29août

Après la publication de ses résultats annuels ce matin, Pernod Ricard à ouvert en forte baisse, avant de se reprendre et de retrouver l'équilibre en début d'après-midi. Les investisseurs hésitent entre des résultats solides mais des prévisions prudentes.

    Résultats solides

    Pernod Ricard a enregistré sur l'exercice 2017/2018, clos au 30 juin un résultat net part du groupe de 1,577 milliard d'euros, en croissance de 13%, grâce notamment à une réduction des frais financiers, et dopé par l'activité en Chine et en Inde.

    Le numéro deux mondial des spiritueux propriétaire de la vodka Absolut, du cognac Martell ou du whisky Jameson a vu sa croissance organique atteindre 6,0% au cours de son exercice décalé, après une progression de 3,6% un an auparavant. L'an dernier à la même époque, Pernod Ricard disait tabler pour l'exercice clos fin juin 2018 sur une croissance organique de son résultat opérationnel courant comprise entre 3% et 5%, avant de la rehausser en février à +4%/+6% puis, à plus de 6% en juin.

    Le taux de marge opérationnelle hors effets périmètre et change est en hausse 14 points de base, mais en baisse de 34 points de base en facial en raison de l'effet change défavorable.

    Le chiffre d'affaires s'est élevé à 8,987 milliards d'euros, en recul de 0,3%. La croissance organique s'est accélérée à 6,0% vs +3,6% sur l'exercice précédent grâce au rebond des ventes en Chine et en Inde, ses deuxième et troisième marchés.

    Grâce à une hausse de 10% du cash-flow libre, la dette nette est réduite de 889 millions d'euros, à 6,96 milliards.

    Perspectives prudentes

    Pour l'exercice en cours, le numéro deux mondial des vins et spiritueux envisage un possible ralentissement de la croissance organique de son résultat opérationnel courant. Après +6,3% en 2017/2018, Pernod Ricard table en effet sur une hausse comprise entre +5% et +7%. Une prudence justifiée par "un environnement géopolitique et monétaire toujours incertain" qui déçoit donc.

    Cette décision a plombé dans un premier temps le titre à la Bourse de Paris. Le titre a ouvert en baisse de 1,6 % et perdait plus de 2% à 10h00. Puis l'action a rebondi et se traitait autour de l'équilibre à 13h00.

    Il faut dire que le comportement du groupe familial n'est guère étonnant. Historiquement, il présente des prévisions prudentes, quitte à les relever par la suite. Ce fut d'ailleurs le cas l'année dernière avec une prévision de croissance initiale entre 3 et 5 % puis un relèvement à 6 % ensuite

    Nous sommes à l'écart de Pernod Ricard, les résultats, solides, sont dans les cours mais nous doutons que la société puisse faire mieux qu'une croissance " entre 5 et 7 % " en 2018-2019.

A découvrir également

  • Alignement des planètes ?
    4/09/2019
  • Haut ou bas ?
    27/08/2019
  • Du plomb dans l'aile...
    22/08/2019
  • Le nerf de la guerre...
    13/08/2019

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt