vendredi20avril

Le titre perd 8 % en 5 jours alors qu'un rapport sénatorial dénonce la mesure du gouvernement qui va réduire la vitesse à 80km/h sur les routes secondaires. Une mesure qui sera effective à partir du 1er Juillet, comme l'a confirmé Emmanuel Macron au JT de 13h la semaine dernière

    Pour justifier la mesure, le gouvernement se basent sur un modèle mathématique qui prouve qu'une baisse de la vitesse entraîne une baisse de la mortalité. Les sénateurs ne remettent pas en cause se modèle mais jugent la décision du gouvernement trop brutale, " prise sans concertation avec les gestionnaires de voirie et les usages. Ils demandent que la réduction de la vitesse, censée concerner 400 000 km de routes dans le projet du gouvernement, soit " ciblée sur les routes accidentogènes ".

    Les sénateurs proposent d'organiser des conférences départementales de la sécurité routière, coprésidées par les présidents de conseil départemental et les préfets, et faisant intervenir usagers et associations, afin d'identifier les routes ou les tronçons de route accidentogènes sur lesquels il serait utile de réduire la vitesse.

    Le sénateurs proposent de faire le travail d'identification entre juin et décembre, et de diminuer la vitesse à partir du 1er janvier 2019 ? au lieu du 1er juillet 2018, selon les plans du gouvernement.

    Lors de son interview du 12 avril, Emmanuel Macron a confirmé la nouvelle mesure prise par le gouvernement : celle de baisser la limite de vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h. Celle-ci sera effective à partir du 1er juillet et sera évaluée au bout de deux ans pour voir si elle a été efficace ou pas. Édouard Philippe a répété qu'il ne reviendrait pas en arrière. La France est loin de l'objectif de moins de 2000 morts par an  fixé en 2013 (3500 bon an mal an).

    Nous conservons notre position sur Signaux Girod. Emmanuel Macron a confirmé au JT de 13h que la mesure serait bien effective à partir du 1er juillet avec plus de 20000 panneaux modifiés. A noter que l'avenir de la société est loin d'être suspendu à la demande de l'Etat. Signaux Girod produit 12000 panneaux par semaine. Le groupe propose également aux villes du fleurissement et mobilier urbain "design", et décoration extérieure des trams, autobus, etc.. Le savoir-faire de Signaux Girod s'étend au delà de nos frontières avec des activités dans 9 pays, non seulement en Europe : Belgique, Espagne, Roumanie... Mais pas que, le groupe a conquis l'Amérique Latine où le besoin en infrastructures et donc en signalisation est présent. Ce qui permettra à Signaux Girod d'être moins dépendant du marché français et des coupes budgétaires que subissent les collectivités locales.
    En 2016/2017, son chiffre d'afaires à augmenter de 1,5 % à 107,1 millions d'euros, et de 5,9 % au dernier trimestre. Le titre n'est pas cher avec une capitalisation à 25 millions d'euros, soit 4 fois moins que le chiffre d'affaires, et des fonds propres à 76 millions d'euros

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos