lundi05février

Abeo veut avoir les moyens de ses ambitions. Le concepteur d'équipements et de loisirs franc-comtois sollicite ses actionnaires pour la première fois de sa jeune histoire boursière afin de financer de nouvelles opérations de croissance externe. Celles-ci devraient aider le groupe à réaliser son objectif de 300 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2020. Faut-il souscrire à cette augmentation de capital ? Voici la réponse....

    Une société au sommet

    Pour ceux qui ne connaissent pas Abeo ou qui n'ont pas suivi notre conseil d'achat sur le titre, voici le bref aperçu de ce qu'on peut qualifier de belle histoire entrepreneuriale. En l'espace d'une dizaine d'années, Abeo s'est fait un nom dans la fourniture d'équipements sportifs, fort des nombreuses acquisitions de sociétés de renommée mondiale réalisées sur la période. En 2000, le groupe fait main basse sur Gymnova, le spécialiste des équipements de gymnastique sportive, une emplette suivie d'Entre-Prises , un fabricant de murs d'escalade. Mais c'est surtout le rachat du groupe hollandais Janssen-Fritsen en 2014 -qui a entre-autres équipé les Jeux Olympiques de Pékin- qui marquera une nouvelle étape dans le développement à l'international d'Abeo, en lui conférant une 'nouvelle taille critique'.. Ainsi, l'international qui ne pesait que pour moins de 5 % du chiffre d'affaires au début des années 2000, contribue désormais aux deux tiers de l'activité. Avec ces acquisitions au fil de l'eau, Abeo peut se targuer de détenir un portefeuille de marques fortes, partenaires des fédérations sportives et présentes sur les grands événements sportifs dont les Jeux Olympiques.

    La société revendique ainsi son statut de " seul acteur mondial à proposer une offre globale dans les activités de Sport, Escalade et Vestiaires : agrès de gymnastique et tapis de réception, équipements d'éducation physique et de sports collectifs, murs artificiels d'escalade, centres d'escalade et de loisirs, aménagement de vestiaires, maintenance d'équipements. " Le groupe accompagne aujourd'hui, dans la mise en oeuvre de leurs projets sportifs, une large base de clients professionnels tels que des salles et clubs de sport spécialisés, centres et parcs de loisirs, organismes scolaires, collectivités locales, professionnels du bâtiment...

    Une activité dynamique et surtout rentable, il n'en fallait pas moins pour que les investisseurs fassent monter Abeo à des sommets boursiers. L'introduction s'était réalisée à moins de 17 euros à l'automne 2016, et voilà qu'on retrouve l'action à 46 euros. Et même l'augmentation de capital qui se profile, ne devrait pas asphyxier cette belle ascension. Bien au contraire.

    Agilité financière

    A l'occasion de son entrée en Bourse en 2016, Abeo avait levé un peu plus de 22 millions d'euros pour mener des opérations de croissance externe. L'argent frais récolté auprès des particuliers a bien été géré en témoignent les performances réalisées par le groupe depuis cette introduction en Bourse. Mais la société voit grand, très grand. Pour financer son expansion internationale et muscler son bilan, elle a annoncé une augmentation de capital d'un montant initial de 23,3 millions d'euros. Elle sera réalisé à raison d'une action nouvelle pour neuf anciennes au prix unitaire de 31,50 euros. Soit une décote d'un peu moins de 30% sur le prix de l'action avant l'annonce de l'opération. A noter des actionnaires tels que le CM-CIC, Bpifrance ou le fonds Nobel garantissent l'opération à hauteur de 75%. Le groupe va ainsi avoir l'agilité financière nécessaire pour se renforcer sur le "sportainment" (combinaison du sport et des loisirs) et les services.

    Des perspectives au beau fixe

    Pour rappel, l'activité commerciale sur les 9 premiers mois 2017/2018 a été particulièrement dynamique avec des prises de commandes qui s'élèvent à 143,5 millions d'euros au 31 décembre 2017, en progression de +13,1% (+5,1% en croissance organique, +9,4% en croissance externe et -1,4% d'effets de change) par rapport aux 9 premiers mois 2016/2017. Actuellement, la société est en négociations portant sur l'acquisition à 100% de deux sociétés européennes dans la division Sport représentant, sur une base annuelle, un chiffre d'affaires cumulé supérieur à 10 millions d'euros. Pour ces deux projets déjà financés, le closing pourrait intervenir d'ici la clôture de l'exercice 2017/2018.

    L'ambition de la société est clairement affichée : doubler son chiffre à plus de 300 millions d'euros à l'horizon 2020 avec un objectif de croissance organique de plus de 7% par an et de croissance externe de plus de 12% par an. Cet objectif repose sur la mise en oeuvre du modèle de développement historique du groupe "associant croissance organique et acquisitions ciblées"

    Nous conseillons de souscrire à cette augmentation de capital. L'opération est sécurisée à 75% pour accompagner une société qui tient la forme. Dynamisme et rentabilité sont au rendez-vous surtout avec les acquisitions en cours et à venir. Certes, la valorisation est tendue à ces cours mais avec les perspectives et la feuille de route qui ont été présentées par la société, ce paramètre est à reléguer au second plan. On renouvelle notre confiance à cette société très bien gérée et à l'avenir prometteur.

    Souscrire

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos