vendredi12janvier

On savait que Showroomprivé suscitait les convoitises. Un titre au tapis et une valorisation au rabais suite à des piètres performances commerciales, Carrefour l'opportuniste ne sait pas fait prier pour profiter de cette aubaine. Le distributeur qui entend se relancer en diversifiant ses activités dans le e-commerce, a racheté à Conforama, 17 % du capital de Showroomprivé, Par contre, le timing de cette annonce a surpris plus d'un...Elle intervient seulement dix jours avant la présentation d'un plan stratégique attendu depuis de plusieurs mois par les marchés.

    La grande braderie

    Carrefour et Showroomprivé font cause commune. Le distributeur français et le spécialiste de la vente privée en ligne ont signé un accord stratégique. Afin de sceller ce partenariat, Carrefour se portera acquéreur d'environ 17% du capital de Showroomprivé auprès de Conforama, filiale du groupe Steinhoff. Ce partenariat s'inscrit dans la stratégie des deux groupes de développer une offre omnicanale de premier plan, et couvrira notamment des aspects commerciaux, marketing, logistiques et de data. Ce partenariat permet à Carrefour d'entrer sur le marché des ventes privées en ligne et de renforcer son offre.

    La prise de participation de Carrefour dans Showroomprivé prendra la forme d'une acquisition hors marché du bloc d'actions détenues par Conforama au prix unitaire de 13,5 euros, pour un montant total d'environ 79 millions d'euros. Le spécialiste de l'ameublement a été contraint de brader ses titres à -50% alors que Steinoff, sa maison-mère est empêtrée dans un scandale financier de grande envergure.


    Un nouveau plan stratégique

    Ce qui est sûr en revanche, c'est que le groupe Carrefour va présenter son plan stratégique le 23 janvier. Selon Linéaires, Carrefour souhaiter faire basculer cinq magasins "en perdition" en location-gérance. En outre, "des économies sur les frais de personnel en magasins sont également attendues, notamment grâce au déploiement des caisses automatiques et Scan'lib, des bornes de paiement 24/24 en station-service et grâce à la réorganisation des équipes administratives site par site", indique le magazine spécialisé.


    Pour notre part, nous maintenons notre conseil Gestion PEA sur Carrefour. Alexandre Bompard est parfaitement conscient des nombreux défis qui se présentent à lui dans les prochains mois. Le plan de redressement peut attendre janvier ce qui devrait éviter d'affecter les chiffres de Noël. Carrefour a besoin d'un gros plan de redressement pour retrouver ses marges et c'est ce que semble préparer la nouvelle direction.

    A découvrir également

    • Alignement des planètes ?
      4/09/2019
    • Haut ou bas ?
      27/08/2019
    • Du plomb dans l'aile...
      22/08/2019
    • Le nerf de la guerre...
      13/08/2019

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt