jeudi19juillet

AudioValley, une société belge spécialisée dans les services adressés aux webradios compte lever près de 10 millions d'euros sur Euronext. Faut-il être à l'écoute de ce dossier ? Voici notre conseil...

    Industrie audio numérique

    Créée en 2003 par Alexandre Saboundjian, AudioValley est une société belge apportant des solutions audio digitales aux entreprises. Le groupe dispose d'une double expertise : l'agrégation d'audiences digitales à l'échelle mondiale et la capacité à monétiser ces audiences au travers de trois pôles d'activité distincts : Radionomy, la solution d'agrégation et de monétisation d'audience des radios digitales, Storever : le " one-stop shop " des solutions de diffusion audio et vidéo des points de vente et Jamendo : un plate-forme d'artistes pour le grand public et pour les projets médias professionnels. A fin 2017, plus 170 enseignes dans 60 pays ont choisi les solutions de Storever, représentant plus de 13 200 points de ventes. Pour autant, le marché adressable de Storever reste considérable : fin 2017, seulement 4% des points de vente en Europe utilisait l'offre de Storever. AudioValley a pour ambition de franchir le cap de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020 avec une hausse des webradios. Dans cette perspective, une première étape a été fixée avec l'objectif de réaliser en 2018 un chiffre d'affaires de 25 millions d'euros, soit une croissance consolidée de +25%. Ces objectifs sont établis sans investissements complémentaires et sur la base opérationnelle actuelle de la société.

    A la recherche de capitaux frais

    Sur un plan financier, l'objectif prioritaire de ce projet d'introduction en bourse sera de financer le rachat de la participation de Vivendi dans Radionomy. Pour la petite histoire, Vivendi était entré au capital de Radionomy à hauteur de 64,4% en décembre 2015 , une participation qui a été cédée un an plus tard, en août 2017 à... AudioValley pour 14 millions d'euros. Retour à l'envoyeur donc... Ce n'est pas tout, il faut ajouter au chèque un montant de 16,4 millions d'euros qui correspond à un rachat de créances lié à un litige entre Vivendi et Sony pour une question de droits. 30 millions d'euros manquent donc à l'appel. C'est le prix à payer pour récupérer son moteur de croissance puisque Radionomy a contribué pour plus de moitié au chiffre d'affaires 2017 d'AudiovValley. Dans le détail, Vivendi a accordé a AudioValley un prêt à taux zéro sur sept ans avec un rabais de 30% si le remboursement de la dette s'effectue avant mi-2019. Charge à AudioValley d'honorer ses engagements, la première échéance de 5 millions d'euros doit être payée à la fin du mois. Le problème, c'est que la société d'Alexandre Saboundjian n'a pas les liquidités nécessaires pour financer une telle opération. D'où cet appel au marché, la société étant confrontée à un "risque de liquidité dès la fin du mois de juillet 2018", est-il mentionné dans le prospectus. Plusieurs fonds dont Ostrum et Nextstage se sont d'ores et déjà engagés à apporter 5,75 millions d'euros et la prochaine échéance arrive à la fin de l'année 2019. Les motivations de cette introduction en Bourse nous incitent à faire preuve de prudence sur ce dossier. On passera son tour...

    Ne pas souscrire

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos