vendredi11mai

Dontnod est un studio français indépendant de création et de développement de jeux vidéo créé en 2008.

    Et deux trois

    Dontnod est la troisième société à s'introduire en Bourse de 2018, trois ans après Focus Home Interactive, un autre acteur de l'industrie du jeu vidéo. A la différence près que Dontnod est un concepteur de contenus originaux basés sur une expérience unique pour le joueur. "Life is strange" est le parfait exemple du jeu narratif dans lequel le joueur peut modifier le cours de l'histoire par ses actions tout au long de sa partie. Cette création de Dontnod, séquencée en 5 épisodes, a rencontré son public. Le studio revendique plus de 3 millions de joueurs payants pour ce titre classé numéro 1 des téléchargements de jeux narratifs dans le monde. Le succès de "Life is Strange" a permis a Dontnod de faire son trou dans l'univers des jeux vidéos et lui a ouvert les portes d'éditeurs phares comme Capcom (Street Fighter, Resident Evil), Square Enix (Final Fantasy, Tomb Raider), le français Focus Home Interactive (Farming Simulator, Bloodbowl) ou encore Bandai Namco Entertainment (Dragon Ball Z, Naruto).

    Un pipeline de jeux fourni

    Dontnod n'entend pas s'arrêter au succès de "Life is Strange". Bien au contraire, le studio a de la suite dans les idées et un calendrier bien chargé jusqu'en 2022 afin d'étoffer son catalogue. La société possède ainsi un pipeline de jeux en développement : Vampyr qui sortira le 5 juin prochain, le nouveau Life is Strange, un jeu narratif avec Bandai Namco Entertainment et un quatrième projet dont le titre et l'éditeur sont encore confidentiels. Au-delà, le studio travaille d'ores et déjà sur la conception de 2 nouveaux jeux, pour lesquels des discussions sont engagées avec des éditeurs de 1er rang.

    Modèle économique équilibré

    Pour financer sa production de jeu, Dontnod noue deux types de partenariats. Le premier consiste à ce que l'éditeur partenaire finance 100% des coûts de développement du jeu. Un confort non négligeable pour la société... Mais le revers de cette option sécurisante est qu'elle est moins lucrative pour Dontnod. Partant de ce constat, la société entend développer les contrats en "co-production" dans lesquels Dontnod prend à sa charge 20 à 40% des coûts de développement. Certes, ce modèle engage plus le studio mais la contrepartie est bien plus intéressante. Le modèle de la "co-production" est six fois plus numérateur que le modèle classique, plus margé et permet de se rémunérer en royalties dès la sortie du jeu. Les fonds levés à l'occasion de l'introduction en Bourse vont financer en partie cette stratégie, en limitant toutefois la part de la "co-production" à 50% du portefeuille de jeux afin de conserver un développement équilibré. A noter qu'un quart de la levée de fonds sera réservé d'éventuelles opportunités de croissance externe pour pouvoir mettre en place une nouvelle chaîne de production.

    Une intro dont vous êtes le héros ?

    En 2017, Dontnod a réalisé un chiffre d'affaires de 9,7 millions d'euros, en croissance de 33%, et un bénéfice net de 2,1 millions d'euros sur la base de comptes retraités. Et pourtant, Dontnod était passé non pas loin de la correctionnelle en 2014. Depuis, la société a changé son fusil d'épaule avec le développement de jeux au budget plus raisonnable. Un positionnement qui ne l'empêche pas d'avoir de souhaiter un avenir radieux pour ses futurs opus. Dontnod souhaite profiter pleinement d'un marché mondial du jeu vidéo qui connaît une solide dynamique et représente déjà 109 milliards de dollars en 2017. Ce même marché qui est appelé à progresser de 6,2% par an d'ici 2020. Outre le dynamisme du marché sur lequel Dontnod est positionné, la société n'est pas toute seule dans cette opération. Dontnod a reçu des engagements de souscription d'un montant global de 10,6 millions d'euros. Keren Finance, Ostrum Asset Management et Turenne Capital vont être de la partie. Le dossier qui se présente en Bourse est plutôt séduisant. Le contexte est porteur quand on voit la success story Ubisoft qui affole les compteurs boursiers. Mais l'investisseur qui souhaite être actionnaire de Dontnod doit être conscient des risques induits par un retard d'une sortie de jeu ou pire, par un échec commercial.

    Souscrire

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos