vendredi25mai

Groupe Pizzorno a réalisé un bon début d'année. Le groupe spécialisé dans la collecte et la valorisation des déchets a vu son chiffre d'affaires s'apprécier de 4,8% à 55,4 millions d'euros au premier trimestre. Et pour 2018, la société entend bien profiter d'un carnet de commandes fourni pour préserver la dynamique initiée en 2017.

    Un bon début d'année

    Le premier trimestre de Pizzorno Environnement ressort à 55,4 millions d'euros en progression de 4,8% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires de l'activité Propreté est en progression de +5,8% par rapport à la même période en 2017, bénéficiant du démarrage des nouveaux contrats.

    L'activité Traitement-Valorisation affiche un chiffre d'affaires en croissance de 2,3% à 16 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'exercice contre 15,7 millions d'euros un an plus tôt subissant un effet de base important (croissance de +19,7% au 1er trimestre 2017). En effet, le 1er trimestre 2017 bénéficiait du démarrage du nouveau contrat d'exploitation du centre de valorisation matières, énergétique et organique du Broc.

    Conformément à la stratégie de développement, l'activité du premier trimestre 2018 à l'international ne représente plus que 7,1% du chiffre d'affaires global. Par ailleurs, dans le cadre de la gestion de l'UVE de Toulon, le chiffre d'affaires non consolidé de Zephire au 31 mars 2018 est de 7,8 millions d'euros contre 8,1 millions d'euros un an auparavant.

    Un exercice 2018 "bien orienté"

    Pour l'année en cours, Groupe Pizzorno Environnement bénéficie d'une grande visibilité avec un carnet de commandes, ne comprenant que les commandes fermes, qui s'élève à 986 millions d'euros fin janvier 2018. Le groupe a d'ores et déjà enregistré de nouvelles reconductions de contrats sur 2018 représentant un chiffre d'affaires cumulé de 61,8 millions d'euros, à l'instar du marché de collecte et de transport des déchets ménagers sur le territoire métropolitain de Grenoble-Alpes Métropole d'un montant de 3,4 millions d'euros remporté pour une nouvelle période de 2 ans, renouvelable 2 fois 1 an.

    Par ailleurs, Groupe Pizzorno Environnement a poursuivi sa stratégie de conquête de nouveaux marchés via un renforcement de sa présence nationale, qui seront, selon la société "générateurs de revenus pour l'année en cours". La société a signé par exemple un contrat de 5 ans renouvelable 2 ans avec avec la ville de Paris pour la collecte des biodéchets de 84 restaurants collectifs (cantines, restaurants d'entreprise, maisons de retraite). Ce marché représente un chiffre d'affaires cumulé de 1,4 million d'euros.

    >> Cette publication conforte notre opinion sur ce dossier de qualité qui a été massacré ces derniers mois en bourse, pénalisé par l'annonce d'une hausse des investissements. La valorisation reste raisonnable compte tenu des perspectives présentées de la société. On maintient notre opinion sur le titre Groupe Pizzorno Environnement.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos