mardi27mars

Casino se rebiffe sur le terrain boursier et met ainsi fin à une séquence baissière. Ce réveil du titre est à mettre au crédit du partenariat entre son enseigne Monorprix et Amazon. L'enseigne de proximité du groupe de Jean-Charles Naouri, proposera dans les prochaines semaines ses produits alimentaires aux clients du service Amazon Prime Now à Paris et dans sa proche banlieue.

    Brèche ouverte

    Amazon cherchait à nouer un partenariat dans l'alimentaire avec une enseigne française. Le géant américain n'en faisait pas mystère... Les noms de Système U et d'Intermarché avaient circulé un temps avant que les deux distributeurs indépendants n'opposent une fin de non-recevoir. Le géant américain avait aussi approché Casino dans le but de marquer son ancrage en France. Quelques mois plus tard, c'est chose faite. Monoprix va ainsi être le tout premier distributeur français à proposer ses produits sur Amazon.com.

    Les produits alimentaires Monoprix seront disponibles sur l'application et sur le site Amazon Prime Now via une boutique virtuelle spécifique. Les tarifs des produits proposés dans la nouvelle boutique virtuelle seraient identiques à ceux pratiqués sur le site monoprix.fr, mais tout en précisant que l'offre serait plus restreinte.

    Un environnement concurrentiel accru

    Casino dégaine à son tour après le lancement par Leclerc de son service de distribution alimentaire à domicile à Paris tandis que Carrefour multiplie ses initiatives dans le digital. Le but étant de prendre de l'avance sur un marché extrêmement concurrentiel. En effet, les résultats annuels délivrés par Casino ne parviennent toujours pas à convaincre les investisseurs. Le distributeur stéphanois tente par tous les moyens de restaurer leur confiance.

    Le groupe mise donc sur l'essor du e-commerce et le digital pour se relancer, au prix toutefois de coûteux investissements. En novembre dernier, Casino a noué un accord international de e-commerce avec Ocado, le leader mondial de la distribution alimentaire en ligne, avec livraison à domicile. Ainsi, le distributeur entend accélérer ses ventes en ligne de denrées alimentaires avec la solution Ocado Smart Plaftofm développée par le groupe britannique.

    L'e-commerce en soutien


    Pour 2018, le groupe affiche "des ambitions de croissance et de rentabilité renforcées". Et "dans un souci constant de s'adapter à l'évolution des tendances de consommation, le groupe Casino va encore accélérer son développement dans le digital et l'e-commerce en 2018 pour s'affirmer encore plus comme un leader de la distribution omnicanale".

    Casino vise en France, une progression organique de son résultat opérationnel courant de ses activités de distribution, hors plus-values immobilières, supérieure à 10%. Au total, le groupe table sur une croissance organique du résultat opérationnel courant et supérieure à 10% hors crédits fiscaux. Casino entend réduire sa dette financière nette à la faveur d'une hausse de la génération de cash.

    Le groupe va poursuivre son offensive dans le e-commerce et va se concentrer davantage sur l'optimisation de ses magasins en France. Casino offre toujours un copieux rendement pour les personnes en quêtes de beaux coupons sur la cote parisienne.

    >> Retrouvez notre conseil Gestion PEA sur Casino

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos