mercredi07mars

Les effets de l'acquisition de Berdensen se matérialisent dans les comptes annuels d'Elis. Le groupe de blanchisserie industrielle a publié des comptes conformes aux objectifs énoncés en janvier dernier. Pour l"année en cours, Elis vise une amélioration de la croissance organique de son chiffre d'affaires ainsi que de sa marge d'EBITDA à la faveur de sa présence dans des marchés en fort développement.

    Des acquisitions créatrices de valeur

    Comme annoncé le 30 janvier 2018, Elis a publié un chiffre d'affaires annuel qui a dépassé les attentes des analystes, à 2,2 milliards d'euros. Et pourtant, la croissance organique du quatrième trimestre n'a pas été des plus flamboyantes, pénalisée par des risques politiques, notamment en Catalogne mais aussi par une croissance ralentie en France du fait notamment d'une base de comparaison difficile dans l'hôtellerie en fin d'année. Les récentes acquisitions continuent de fortement tirer la croissance d'Elis, notamment Indusal, Lavebras et bien sûr Berendsen que la société consolide depuis le 1er septembre.

    En 2017, l'EBITDA du groupe est en forte augmentation de 43,2% à 670,millions d'euros, en lien avec les récentes acquisitions réalisées. La marge d'EBITDA est en revanche en baisse de 68 points de baisse à 30,2%. Cette baisse est intégralement liée à l'évolution du mix géographique, le chiffre d'affaires de zones à taux de marge inférieurs ayant augmenté plus vite que celui de zones mieux margées. Le résultat net courant ressort à 163,2 millions d'euros en 2017, en augmentation de 51,7% par rapport à 2016.

    En 2017, Elis a amélioré sa flexibilité financière en refinançant une grande partie de sa dette et le levier d'endettement est resté stable comparé à 2016. Par conséquent, le paiement d'un dividende de 0,37 euro par action, en ligne avec l'exercice 2016, sera recommandé à l'occasion de l'Assemblée Générale qui se tiendra le 18 mai 2018

    Une amélioration de la marge attendue en 2018

    En 2018, Elis table sur chiffre d'affaires supérieur à 3,2 milliards d'euros. La présence du groupe dans des marchés en fort développement lui permet d'anticiper une croissance organique du chiffre d'affaires entre 2,5% et 3,0% cette année. Par ailleurs, Elis vise une amélioration de la marge d'Ebitda à environ 31,5% contre 30,2% en 2017.

    Le groupe prévoit de poursuivre sa stratégie d'acquisitions ciblées dans les pays où il est déjà présent, à l'image de l'Allemagne. Et les indicateurs financiers sont attendus en amélioration.

    >> Retrouvez notre conseil Gestion PEA sur Elis

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos