mercredi14mars

Un de plus. Trump a viré son secrétaire d'État hier. Sans autre forme de procès qu'un tweet. Encore un membre de son administration qui est dégagé brutalement. Rex Tillerson était en opposition ouverte avec Trump sur la plupart des sujets, de la Corée du Nord à la Russie en passant par l'Iran.

>

Le nouvel homme fort

S'appelle Mike Pompeo. C'est le patron de la CIA. Considéré comme un faucon de la politique étrangère et issu du Tea Party. C'est le signe évident d'un durcissement de l'approche de Trump sur les principaux dossiers étrangers. Who's next ?

Encore une bonne nouvelle

Les news économiques françaises depuis quelques semaines c'est le journal des bonnes nouvelles et celle-ci est de taille. Les créations d'emplois sont au plus haut depuis 2007. L'INSEE a annoncé la création de près de 270.000 emplois en 2017 avec une hausse des embauches en CDI de 14% et un recul du chômage des jeunes et du chômage de longue durée. Et pas de destruction d'emplois dans l'industrie pour la première fois depuis 2001 (Les Échos). Elle n'est pas belle la vie en France ?

4ème mandat pour angela merkel

C'est aujourd'hui qu'Angela Merkel va être officiellement élue chancelière par le Bundestag. Après une crise politique relativement longue à l'échelle de l'Allemagne. La voilà à nouveau à la tête d'une grande coalition. Avec, à notre avis, compte tenu de l'excellente situation économique allemande, une focalisation sur la construction européenne. Merkel va vouloir laisser son empreinte sur l'Europe.

L'introduction en bourse de spotify

Spotify va s'introduire en Bourse dans quelques jours et elle a choisi une voie originale. Quand une grosse entreprise s'introduit en Bourse, et Spotify avec sa valorisation de plus de 20 milliards d'euros est une grosse entreprise, elle suit généralement un schéma classique. Elle engage des banques d'affaires. Ces banques d'affaires, au-delà de tout le travail réglementaire avec les autorités de tutelle, préparent la levée d'argent pour la société en contactant des fonds et des investisseurs institutionnels. On appelle ça un road show. Une large partie de l'argent levé va dans l'entreprise sous forme d'augmentation de capital, une autre partie peut servir à faire sortir des actionnaires historiques de l'entreprise. Le prix est fixé en fonction de la demande de titres. Plus l'engouement est fort, plus une introduction se fait en haut de fourchette. Et vice-versa.

Un choix original

Spotify a choisi une voie originale. Le direct listing. La cotation directe. Pas de levée d'argent pour l'entreprise. La société débarque sur le marché. Affiche un cours considéré comme un cours d'équilibre correspondant à la juste valorisation de l'entreprise. Et ensuite les acheteurs et les vendeurs, qui sont souvent les actionnaires historiques de l'entreprise, achètent et vendent le titre et font le marché. Une entrée en Bourse donc par une porte plus modeste, sans grand road show, sans énorme effort de marketing, sans déclenchement de la grosse machine de Wall Street. Un choix philosophique et un choix rationnel selon les dirigeants. Spotify se veut être un service accessible à tous, les dirigeants ont donc voulu une introduction en Bourse considérée comme plus simple mais aussi plus moderne et plus directe.Une introduction qui en théorie favorise plus les petits porteurs que les acteurs institutionnels. D'un point de vue pratique, Spotify dit ne pas avoir besoin de lever d'argent donc pas besoin de faire appel à la grosse cavalerie, et du coup les frais d'introduction seront évidemment nettement moins élevés. Cette méthode est originale, mais elle n'est pas sans risque. Elle va être observée de près par tous pour savoir si une brèche s'est ouverte pour les grosses introductions en Bourse à Wall Street.

La cession du jour

Le fonds souverain chinois a vendu sa participation dans le groupe de private equity Blackstone. Sans commentaire, ni de la part de la Chine, ni de la part de Blackstone. Mais cette cession pourrait être liée aux tensions actuelles entre Washington et Pékin selon le Financial Times. Rappelons que le patron de Blackstone, Stephen Schwarzman a été un des conseillers économiques " informels " de Donald Trump.

Encore une bonne nouvelle !

L'OCDE a revu à la hausse ses prévisions de croissance mondiale avec un taux de 3.9% en 2018 et de 3.9% en 2019. Elle a relevé la prévision de la France pour 2018 de 0.4% à 2.2% et 1.9% pour 2019. Aux États-Unis on est maintenant sur des taux de 2.9% et 2.8%. Et en zone euro de 2.3% et 2.1%. Pas mal non ?

Votre argent du jour

Selon un sondage réalisé par Sycomore, Patrimonia et Infopro digital études, 80% des Français déclarent épargner, surtout pour "se préparer en cas de coup dur" mais aussi "préparer sa retraite" ou "bâtir un patrimoine". C'est la bonne nouvelle.La mauvaise nouvelle, c'est que 80% d'entre eux ont opté pour les livrets réglementés (livret A, Livret jeune, LDD,...) et qu'avec un Livret A à 0.75%, on peut certes être se préparer en cas de coup dur mais ça ne permet pas de préparer sa retraite ou bâtir un patrimoine. L'assurance-vie n'est citée elle "que" par 40% des épargnants alors qu'elle est tout aussi liquide que les livrets réglementés, aussi sûr avec le fonds en euros qui rapportent en moyenne plus que les livrets A, et permet si on le souhaite d'investir sur d'autres supports comme des fonds actions, des fonds diversifiés ou de l'immobilier : Je demande une information détaillée sur l'assurance-vie chez MonFinancier

Du côté des marchés

L'éviction de Rex Tillerson a un peu perturbé le rebond des marchés. Le Dow Jones a perdu 0.68% tandis que le Nasdaq a perdu 1.01%. Le Nikkei a perdu 0.87% tandis que le CAC 40 a fini hier en baisse de 0.64% mais se reprend un peu ce matin (+0.17%). L'Or remonte un peu (+0.55%) à 1325 usd alors que l'eurodollar reste stable autour des 1.237 et que le pétrole poursuit sa consolidation entamée en début de semaine : le baril de brent perd 0.5% à 64.63 usd.

On s'en fout ?

Theresa May n'avait pas besoin de ça, là voilà forcée maintenant à décider de représailles contre la Russie suite à l'empoisonnement de l'ex-espion russe ; Le taux de départ en vacances des Français a atteint 64.2% en 2017, un record ; Malgré sa conquête d'un million de clients pour un total de plus de 20 millions, les résultats d'Iliad (Free) ont déçu et le cours a perdu plus de 10% ; Un rapport dénonce (déjà) le dérapage des coûts budgétés pour les JO de 2024 ; Selon "Aujourd'hui" Sarkozy serait en contact régulier avec Emmanuel Macron ; Les jeunes de 15 à 24 ans se couchent en moyenne en semaine à 23h20 du fait de l'utilisation d'écrans au lit selon l'Institut National du Sommeil ; Le 22 mars restez chez vous il y aura une grève de la SNCF et de la RATP ; Je vais sûrement aller voir le nouveau western " Hostiles "

Si vous aimez cette newsletter

Partagez-la avec vos amis. Inscrivez-les tout de suite, gratuitement, à notre newsletter. C'est simple et rapide. Cliquez ici. Et si vous n'aimez pas la newsletter, inscrivez-vos ennemis...

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos