lundi01octobre

Casino prend le sujet de son lourd endettement très au serieux. Attaqué pour la gestion de sa dette, le distributeur stéphanois a multiplié les opérations de cession. Dont celle annoncée ce jour. Casino a cédé les murs de 55 magasins Monoprix pour un montant de 565 millions d'euros., En marge de cette annonce, le groupe a également confirmé l'ensemble de ses objectifs.

    Une cession de murs

    Casino veut rassurer le marché sur le poids de son endettement. Les inquiétudes sur la dette de Casino et de Rallye ont rythmé la vie boursière du dossier ces dernières semaines, obligeant le distributeur stéphanois à un deuxième plan de cessions d'actifs. L'analyste Bernstein s'était inquiété des accords avec les franchisés, qui pouvait entraîner un impact important sur la rentabilité et la génération de liquidités et le refinancement de la dette.

    Le groupe a annoncé avoir signé une promesse synallagmatique de vente avec un investisseur institutionnel de premier plan portant sur les murs de 55 magasins Monoprix ayant une répartition homogène avec celle du parc de magasins avec 19 actifs en Ile-de-France. Après déduction des droits d'enregistrement, la transaction s'élève à 565 millions d'euros pour un loyer annuel de 27 millions d'euros. Les produits de cession seront encaissés le 27 décembre 2018 au plus tard.

    En incluant la cession de 15% de Mercialys annoncée fin juillet, les opérations réalisées au titre du plan de désendettement s'élèvent à 778 millions d'euros. Le groupe Casino a par ailleurs d'ores et déjà reçu des offres indicatives additionnelles sur d'autres actifs inclus dans son plan de cession, qui pourraient se matérialiser d'ici la fin de l'année.

    Au programme de 2018

    En marge de cette annonce, Casino a confirmé l'ensemble de ses objectifs pour 2018. Le groupe table toujours sur une croissance organique de son Résultat opérationnel courant consolidé hors crédits fiscaux. La poursuite des bonnes performances opérationnelles et le déploiement progressif des nouveaux leviers de rentabilité permettront au groupe Casino d'améliorer son résultat opérationnel courant en France en 2019 à un rythme comparable à celui de 2018, en incluant l'effet des loyers additionnels.

    Le groupe va poursuivre son offensive dans le e-commerce et va se concentrer davantage sur l'optimisation de ses magasins en France. Casino offre toujours un copieux rendement pour les personnes en quête de beaux coupons sur la cote parisienne.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Quel bilan pour nos portefeuilles boursiers en 2022 ? Découvrez les performances de nos deux PEA
    16/01/2023
  • Image actualite 2
    TotalEnergies partage les recettes exceptionnelles des prix hauts de l’énergie avec ses actionnaires
    11/10/2022
  • Image actualite 3
    L’AMF entend réparer les dysfonctionnements du plan d’épargne en actions
    22/09/2022
  • Image actualite 4
    Pathé Gaumont officialise son projet d’IPO en 2024
    15/09/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt