vendredi12octobre

OL Groupe anticipe un nouvel exercice de qualité après une saison 2017/2018 marquée par une nette progression de ses indicateurs financiers. Une performance d'autant plus remarquable, qu'elle a été réalisée sans participation à la Champions League. Le modèle d'OL Groupe repose en effet de plus en plus sur une récurrence des revenus et non sur l'aléa sportif.

    Un modèle économique pertinent

    OL Groupe peut rugir de plaisir après la publication de comptes annuels de très bonne facture. L'exercice 2017/2018 affiche à nouveau de très bonnes performances financières avec notamment un record historique de produits d'activité et d'EBE, ainsi qu'un ROC et un résultat net positifs pour la troisième année consécutive.

    Les produits des activités, qui s'élèvent à 289,5 millions d'euros en 2017/2018 ont atteint, pour la seconde année consécutive, un plus haut niveau historique, portés par les produits de cession de contrats joueurs et l'activité " Events ".

    Le groupe a été très actif en matière de trading joueurs avec produits de cession de contrats joueurs, principalement liés à des joueurs issus du centre de formation (72% du total), qui s'établissent à un record historique de 125,3 M? (dont 50,1 millions d'euros pour le seul transfert d'Alexandre Lacazette à Arsenal en juillet 2017). Au total, sur les 5 derniers exercices, la récurrence de cette activité a permis de générer, en moyenne, près de 52 millions d'euros de revenus sur une base annuelle.

    L'activité " Events " progresse de son côté de 70% sur l'exercice pour s'établir à plus de 15 millions d'euros. Elle est portée par la forte croissance de l'activité " Grands événements " dont les revenus s'élèvent à 11,4 millions. Parmi les plus significatifs : un concert de Céline Dion, un match de rugby (France/All Blacks) ou encore la finale de l'UEFA Europa League.

    L'Excédent Brut d'Exploitation s'établit à 73,9 millions d'euros forte progression par rapport à l'exercice précédent. L'EBE bénéficie du niveau particulièrement élevé des produits de cession des contrats joueurs (100% de marge pour les joueurs issus de l'Academy OL) qui permet de compenser l'absence de participation à la Champions League en 2017/2018. Ainsi, l'Olympique Lyonnais a publié un résultat net en hausse de 72% à 8 millions d'euros au titre de l'exercice 2017/2018.

    Un exercice 2018/2019 bien orienté

    Pour l'exercice 2018/2019, OL Groupe annonce bénéficier d'ores et déjà d'une très bonne visibilité sur la croissance de ses revenus grâce à, d'une part, sa qualification à la phase de groupe de Champions League générant mécaniquement une hausse des revenus de billetterie Europe et de droits TV UEFA, et, d'autre part, la hausse de 33% du montant global des droits TV UEFA pour la période 2018-2021.

    À moyen terme, le Groupe devrait également bénéficier des résultats de l'appel d'offres des droits TV de Ligue 1 de mai dernier qui entrera en vigueur à compter de la saison 2020/2021. Ces droits, qui s'élevaient à 726,5 M?/an pour la période 2016-2020, ont été attribués au Groupe Mediapro pour 1 153 M?/an pour la période 2020-2024, soit une hausse globale de près de +60%.

    À moyen terme, OL Groupe confirme sa stratégie centrée "sur une performance sportive élitiste récurrente de ses équipes professionnelles et son centre de formation, producteur de jeunes talents et source importante de création de valeur."


    Le dossier reste faiblement valorisé en Bourse à 154 millions d'euros alors que la valeur d'entreprise s'élève à 500 millions d'euros. On prendra le pari d'une concrétisation de la stratégie concentrée autour du Groupama Stadium et de l'OL City, une zone qui concentrera un hôtel, un immeuble de bureaux , un centre médical etc. Les amateurs de ballon rond et de dossiers spéciaux peuvent y consacrer un petit ticket.

    >> Retrouvez notre conseil Gestion PEA sur OL Groupe

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos