vendredi08février

Arcure, spécialiste de l'intelligence artificielle appliquée au traitement d'image pour l'industrie, annonce le lancement de son introduction en Bourse en vue de l'admission aux négociations de ses actions sur le marché Euronext Growth® Paris. Faut-il souscrire ?

    Créée en 2009, le spécialiste de l'Intelligence Artificielle développe et commercialise de puissants algorithmes d'Intelligence Artificielle et de capteurs de vision 3D ayant la particularité d'être embarqués directement sur des véhicules industriels. L'objectif est de répondre à deux enjeux majeurs : la détection des piétons sur les chantiers (afin de prévenir des collisions) et le développement de la vision industrielle dans le cadre du déploiement des usines connectées.
    Leur produit historique, qui est aussi leur premier facteur de chiffre d'affaires, se nomme le Blaxtair. Le produit-caméra (qui se fixe à l'avant des véhicules industriels) allie une vision 3D stéréoscopique de pointe et des algorithmes d'intelligence artificielle permettant de détecter les piétons en temps réel parmi tous types d'obstacles fixes ou mobiles. Directement dans le sillage de Blaxtair, Omega (leur deuxième produit) permet de capter des images en temps réel afin de réaliser des modélisations 3D, visant à terme le marché du guidage (autonome) d'engins, les études de surface, l'identification, l'inspection et la mesure d'éléments.
    L'équipe d'Arcure nous a annoncé aujourd'hui une augmentation de capital d'un montant de 12 M? (sur la base d'un prix indicatif à 8?), sous forme d'émissions d'actions éligible aux PEA et PEA-PME, avec une souscription jusqu'au 20 février 2019 afin de financer 2 axes : à 60 % l'accélération du déploiement commercial international et à 40 % la poursuite des efforts R&H pour enrichir sa gamme de produits et services et maintenir son avance technologique.

    Ce qui nous a séduits :

    1.L'équipe dirigeante

    Directeur Général et Président du Directoire, respectivement Franck Gayraud et Patrick Mansuy, ont tous les deux un profil d'ingénieur en aéronautique complété par un MBA. Fort de leurs expériences chez Sagem, qui est devenu Safran en 2005 (un groupe international de haute technologie dans le domaine de l'Aéronautique, de l'Espace et de la Défense), ils ont créé ARCURE en 2009. Aujourd'hui, le capital est contrôlé à 37.5 % par leurs familles aux côtés d'investisseurs de renom dont Inocap Gestion, Supernova Invest et Siparex. L'équipe est composée par 31 collaborateurs dont 15 ingénieurs.

    2.Le produit

    Véritable oeil intelligent couplé avec un algorithme de détection des personnes, leur produit Blaxtair, répond à un véritable besoin de sécurité dans des environnements exigeants (clos ou ouvert) et un impératif économique. Au-delà des l'aspect humain, en France 1 085 accidents du travail par an sont liés à une collision, le cout direct pour l'entreprise peut s'élever à 3 M$ par décès et indirectement (hausse des coûts assurance, pénalités de retard, baisse de la production) peut être 17 fois plus élevé.

    3.Un marché à conquérir

    Il existe plus de 1.3 million de véhicules à équiper avec un système de détection des piétons sur les chantiers. Le marché s'élève à 370 000 engins de constructions (avec 100 000 engins neuf par an) et il s'élève à 1 million d'engins de manutention (avec 100 000 engins neuf par an). Aussi, avec leur produit Omega, la société s'ouvre le marché des véhicules industriels autonomes et de la robotique industrielle.

    4.Les partenariats

    Avantage qui est pour nous le plus important, Blaxtair, est déjà commercialisé et déjà validé par des grands groupes. Près de 5 000 Blaxtair ont été vendus, dont 54 % de vente à l'export en 2018) grâce à 11 distributeurs dans le monde. Le chiffre d'affaires 2018, en progression de 61 %, s'établit à 7.4 M?. La société a déjà un premier accord majeur avec Jungheinrich, 3ème constructeur mondial de chariots élévateurs. Fin 2016 les deux acteurs ont établi un " Accord de principe " pour intégrer Blaxtair en option d'usine pour les charriots élévateurs électrique et thermique.

    Les questions

    1.Les barrières à l'entrée et la concurrence

    L'Intelligence Artificiel est un domaine en pleine expansion attirant les géants sur le secteur. Nous comprenons que le secteur sur lequel s'est établi Arcure n'est pas comparable au marché, tant convoité par les géants américains, de la voiture autonome. Il ne s'agit pas des mêmes problématiques, ni des mêmes environnements. Peut-on comparer la navigation d'une voiture en ville avec la navigation d'une pelleteuse sur un chantier dans une carrière ? Les contraintes sont différentes, par exemple, l'angle de vision de détection pour une voiture doit se faire au loin, alors que pour un engin elle doit se faire au contraire très proche. Autre exemple, peut-on comparer une intelligence artificielle détectant des visages sur téléphones avec une IA qui doit sauver des vies ? L'exigence n'est pas la même. Cependant il semble que les barrières à l'entrée (obstacles et/ou coûts rendant impossible l'implantation d'un concurrent sur un marché) soient faibles. Si un véritable acteur veut s'implanter sur le marché, il semble qu'il n'y a ni norme sécuritaire, ni investissement massif qu'il ne l'en empêche.

    2.La valorisation

    D'un point de vue purement technique, l'introduction en bourse se paye 6 fois le chiffre d'affaires 2018 ce qui nous parait un peu élevé. Même s'il est impossible de comparer cette société avec d'autres acteurs du marché, dans le secteur des équipements de procédés industriels généralement le prix de l'action se paie entre 2.5 et 4 fois le chiffre d'affaires.

    La première cotation aura lieu le 26 février 2019, le code Isin de l'action sera FR0013398997 et le Mnémonique ALCUR. Pour nous, il y a de l'intérêt pour cette société française qui cherche à conquérir un marché de niche qui reste cependant très large. Cependant, il faudra attention à la valorisation du titre (notamment au premières années de rentabilité) et à l'arrivée de nouveaux concurrent sur le secteur.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos