lundi03janvier

Société Générale a lancé il y a quelques semaines des nouveaux produits à effet de levier pour jouer sur l'évolution du CAC 40 à la hausse ou à la baisse. Ces produits sont des certificats 100% et leurs caractéristiques sont différentes des trackers et des turbos

    La différence entre les trackers et les certificats tient à leur nature juridique: le certificat est une créance émise par un établissement bancaire, et le tracker est une part d'un instrument collectif de placement. Cette divergence de nature juridique implique que les certificats obéissent à des règles d'investissement moins strictes. Ils offrent donc une plus large diversité d'actifs sous-jacents

    Ainsi, Société Générale a pu créer des certificats 100% sur les indices CAC leverage de Nyse Euronext. Société Général a lancé 6 produits :

    - Le certificat 100% CAC 40 3x Leverage, 7729S, code ISIN FR0010961052
    - Le certificat 100% CAC 40 4x Leverage, 7730S, code ISIN FR0010961060
    - Le certificat 100% CAC 40 5x Leverage, 7731S, code ISIN FR0010961078
    - Le certificat 100% CAC 40 3X Short, 7732S, code ISIN FR0010961086
    - Le certificat 100% CAC 40 4X Short, 7733S, code ISIN FR0010961094
    - Le certificat 100% CAC 40 5X Short, 7734S, code ISIN FR0010961102

    Ces certificats ne sont pas des turbos. En effet, alors que les turbos répliquent les variations d'un indice avec effet de levier, les certificats 100% répliquent l'indice sans levier. Mais pour les nouveaux certificats de Société Générale, c'est l'indice lui-même qui procure l'effet de levier.

    En effet, le certificat 100% CAC 40 3X Leverage réplique en fait 100% de l'évolution de l'indice CAC 40 3X Leverage. Cet indice réplique lui 3 fois les variations quotidiennes de l'indice CAC 40 Net total return. C'est le même principe pour les autres certificats

    L'intérêt par rapport aux turbos est que le certificat ne pourra être désactivé.

    Le levier fonctionne différemment d'un turbo puisqu'il est fixe chaque jour.
    En effet chaque jour, la performance du certificat doit être proche de celle du CAC multipliée par le levier. Or si le levier est fixe chaque jour, il varie dans le temps. Par exemple, si le CAC perd 1% chaque jour pendant 10 jours, le certificat 100% CAC40 3X leverage perdra 3% chaque jour pendant 10 jours. Sur la période, le CAC perdra 9.5% et le certificat 26.25%, soit un levier de seulement 2.75

    Le levier d'un turbo fonctionne à l'inverse. Il évolue chaque jour mais reste fixe sur une longue période. En effet, le levier dépend de l'écart entre le strike et le cours du sous-jacent. Plus le sous-jacent se rapproche du strike, plus le levier est important.
    Par exemple, si on prend un turbo put sur le CAC avec un strike à 4400, le levier sera de 10. Si le CAC gagne 5% en une journée, le turbo perd donc 50%. Le lendemain, le sous-jacent est donc à 4200 et le levier est passé 21. Ainsi, si le CAC perd 2% (4116 points), le turbo gagne 42%. Le levier a donc bien évolué mais sur les deux jours, le CAC a gagné 2.9% et le turbo a perdu 29%, ce qui fait bien un levier de 10...

    Ainsi, les certificats 100% semble bien pour jouer un mouvement haussier ou baissier continu du CAC car lorsque le CAC monte, le levier reste stable chaque jour alors que pour un turbo call, plus le CAC monte plus le levier baisse.

    Malheureusement, les mouvements continus sont très rares en bourse. Généralement, l'indice est volatil et enchaine les journées de hausse suivies de journées de baisse. Or, les indices leverage sont pénalisés par cette volatilité.

    C'est ce qu'on appelle, le beta slippage. Après une baisse, le rebond est moins significatif car le niveau du CAC est plus faible, alors qu'après une hausse, la baisse est plus forte car le niveau de CAC est élevé.

    Par exemple, si le CAC gagne 2%, le certificat CAC 5X Leverage gagnera 10%. Si ensuite le CAC perd 1.96%, il revient à son niveau de départ. Mais le certificat perd quand à lui 9.8% ce qui fait une baisse sur la période de 0.78% alors que l'indice a fait 0%

    Cet effet de perdition est d'autant plus élevé que la volatilité est forte. C'est pour cette raison que les trackers BX4 et LVC, qui répliquent les variations quotidiennes de l'indice CAC avec un levier de 2, ont eu des mauvaises performances. Le LVC n'a gagné que 7% en un mois alors que le CAC a gagné 7%. Et le BX4 a perdu 20% en un an alors que le CAC a perdu 1% sur la période

    Voilà pourquoi ces produits ne sont pas très adaptés à une stratégie à moyen long terme

    Malheureusement, il n'existe pas de produit baissier qui ne perde pas de valeur sur le long terme, sauf peut être les CFD.
    Sur Euronext, je pense que le meilleur produit serait un turbo avec une barrière très éloignée si vous jouez le mouvement à long terme
    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos