mardi14août

Artprice décroche de 12,1%, à 25,2 euros après avoir dévoilé une baisse de 5% de son chiffre d'affaires semestriel qui totalise 2,3 Millions d'euros. Sur le deuxième trimestre le spécialiste des banques de données sur la cotation et les indices de l'art pour le deuxième trimestre 2012, accuse une baisse de 15% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre par rapport au premier qui totalise 845 000 euros.

    La société justifie ce repli par le fait que sa place de marché normalisée est passée gratuite l'année dernière. Objectif de cette nouvelle stratégie de gratuité partielle, passer avant la fin décembre 2012 à 2 millions de clients, un patrimoine incorporel valorisé 450 MEUR.


    Artprice se montre confiant dans ses perspectives, soulignant que " que tous les paramètres de réussites historiques propre au marché de l'Art sont là et progressent de jour en jour " : Artprice totalise en effet plus de 220 nouvelles oeuvres de qualité par jour, (l'offre, dans le marché de l'Art, étant historiquement la plus dure à réaliser par rapport à la demande), avec croissance spectaculaire de nouveaux clients, notamment asiatiques.

    Artprice a été la première agence de presse dans le monde, à considérer la Chine comme première puissance mondiale sur le marché de l'Art " sans contestation possible devant les USA. " Le Rapport du Marché de l'Art d'Artprice 2011 précise que l'Asie, avec la Chine comme acteur essentiel et majeur, pèse désormais près de 50 % de parts du marché de l'art mondial. En 2015 Artprice prévoit que l'Asie pèsera au minimum, 70 à 75 % du marché de l'art mondial.

    C'est donc avec une logique implacable que s'ouvre ce 14 août 2012 à Hong Kong la filiale d'Artprice. Pour autant, la barrière linguistique subsiste, notamment, pour la clientèle mondiale d'Artprice qui a l'habitude de converser en anglais mais qui, pour autant, n'a pas la maîtrise suffisante des termes techniques et juridiques anglais qui décrivent la vingtaine d'étapes permettant le bon déroulement du règlement de la transaction consécutive à l'enchère

    Concernant l'avenir du marché de l'art sur Internet, Artprice invite à lire l'analyse des Echos du 3 mars 2012, où le Rapport annuel d'Artprice sur le marché de l'Art est présenté avec en écho, une interview du Président de Christie's qui conclut par "L'avenir du Middle Market de 800 à 10 000 EUR est sur le net." Artprice estime de son coté que 81% des ventes oeuvres d'art passera par Internet, d'où l'importance d'être leader incontesté.

    Artprice considère que " ce nouveau paradigme économique est irréversible avec 3 milliards d'internautes ainsi que l'arrivée très récente des "Silver surfeurs" que sont les plus de 50 ans, à haut pouvoir d'achat et principaux utilisateurs d'Artprice, qui font désormais d'Internet leur terrain de prédilection pour la recherche d'ouvres d'art dans le monde ".

    Le triomphe commercial de l'Internet mobile est en adéquation avec Artprice, car sa clientèle est par nature nomade, fortunée et a besoin d'informations en temps réel.

    L'Internet mobile pour Artprice devrait représenter sous peu de temps, 80% de ses consultations. Artprice en 2012 est déjà à plus de 35 %. Par ailleurs, l'ensemble des grands bureaux d'études émet une prévision en nombre de Smartphones vendus pour 2012 qui se situe entre 550 et 700 millions de nouveaux internautes mobiles.



    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos