jeudi21avril
Question : Monnaies: Quels sont les liens entre inflation/dévaluation et avantages pour l'importateur/exportateur? Actualité et marchés21/04/2016Bonjour Marc,

J'ai une question par rapport aux monnaies:
Si un pays dévalue sa monnaie, je comprends qu'il pourra exporter plus facilement. Néanmoins, j'ai toujours lu qu'une dévaluation entraînait de l'inflation. Donc si le produit passe de 100 à 120 et que la monnaie dévalue disons de 20%, au final pour moi qui importe, la conséquence est nulle non au niveau du prix que je vais payer? Ce qui voudrait dire qu'une dévaluation est profitable pour l'importateur à court terme, avant que l'inflation n'apparaisse?

J'ai du mal à comprendre le lien entre inflation/dévaluation et avantages pour l'importateur/exportateur, pouvez-vous svp m'éclairer avec un exemple concret?

Je vous remercie,
Bien cordialement,

David Bonjour David,
Dans la théorie économique, une dévaluation ou une dépréciation pénalise celui qui importe et avantage celui qui exporte. Par exemple, si l'euro baisse contre le dollar, l'importateur va acheter plus cher son baril de pétrole même si le prix du baril (libellé en dollar) ne bouge pas. A l'inverse celui qui exporte va profiter mécaniquement d'un surcroit de compétitivité prix. C'est pourquoi les entreprises qui produisent en euros et qui vendent en dollars sont favorisés quand la monnaie unique baisse.
Airbus cite souvent un exemple très parlant : Quand le dollar perd 10 cents face à l'euro, Airbus perd ainsi 1 milliard...Un impact significatif donc !
Les taux de changes sont donc des éléments déterminants pour améliorer l'attractivité économique d'un pays, c'est la raison pour laquelle plusieurs zones (dollar, euro, yen) se sont lancés dans une guerre des changes.
Quant à la corrélation entre dévaluation et inflation, les liens de cause à effet ne sont pas systématiques.. . Tout dépend du pays et de ses caractéristiques
Si on regarde les pays émergents par exemple, on peut constater une sorte de cercle vicieux entre l'effondrement des monnaies qui alimente l'inflation qui pèse sur la consommation et donc sur l'ensemble de l'activité économique.
L'an dernier, les monnaies des pays émergents ont chuté, ce qui a fortement fragilisé la balance des paiements. Les exportations sont certes favorisées, mais les effets positifs ont été contrebalancé par l'inflation importée ( avec la baisse de la monnaie, importer des matières premières comme le blé, coutent beaucoup plus cher).. un renchérissement des produits importés qui va nécessairement se répercuter sur les prix à la consommation. La question est quand. Ici il n'y a pas de réponse type. Tout dépend du degré d'ouverture du pays... des caractéristiques du pays (Si le pays en question exporte beaucoup et qu'il produit chez lui, la baisse de la monnaie est plus positive que négative)
Si le pays est fortement endetté, l'inflation est un facteur positif, car le nominal de la dette sera moins difficiles à rembourser. Un peu d'inflation serait par exemple positif pour les pays fortement endettés, type Grèce, France, Italie...
Ce sont des corrélations passionnantes mais difficile d'en déduire des règles générales.. tout dépend du pays.
Bonne journée
Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos