FIP Corse

Jusqu'à 30 % de réduction d'impôt

Investissez dans le développement des PME/PMI corses et obtenez jusqu'à 7 000 € de réduction d'impôt pour un couple en contrepartie d'un risque de perte en capital et d'une durée de blocage des fonds pouvant aller jusqu'à 10 ans maximum.

Vous êtes lourdement imposé et cherchez des solutions pour préparer l’avenir tout en réduisant votre imposition ? Tandis que certains vont se lancer dans un investissement locatif avec des dispositifs de défiscalisation tels que la loi Pinel, la loi Denormandie ou la loi Malraux, d’autres vont envisager des placements qui promettent, eux aussi, une optimisation de leur fiscalité. Quelles sont les solutions qui vous sont offertes ? C’est le moment de le découvrir.

Comment défiscaliser en 2022 ?

En 2022, les solutions pour défiscaliser ne manquent pas. Voici un panel de solutions à envisager, nous reviendrons un peu plus loin dans ce guide sur certaines d’entre elles qui nous semblent pertinentes et parfois moins connues du grand public.

  • Investir dans l’immobilier locatif et bénéficier du déficit foncier ou de la possibilité de déduire les charges en meublé (et d’amortir) pour réduire votre imposition à moyen terme.
  • Réaliser un investissement immobilier locatif dans le cadre d’un dispositif de défiscalisation tel que la loi Pinel, Denormandie, Malraux, Censi Bouvard.
  • Investir dans des SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) fiscales.
  • Investir dans des FCPI (fonds communs de placement dans l’innovation).
  • Investir dans des FIP (fonds d’investissement de proximité).
  • Ouvrir un PER (plan épargne retraite).
  • Ouvrir une assurance-vie qui permet, au-delà de 8 ans, de bénéficier d’un abattement sur le rachat partiel ou total.

Pourquoi défiscaliser ?

La défiscalisation s’adresse aux ménages qui sont soumis à l’impôt sur le revenu. Défiscaliser permet de réduire cette imposition en recherchant des dispositifs pertinents.

De nombreux Français considèrent qu’ils paient trop d’impôt. Il est possible, en 2022, de les réduire de manière importante, notamment en préparant l’avenir. En vous constituant un patrimoine, en réalisant des placements attractifs ou en préparant votre retraite, vous pouvez espérer une réduction d’impôt conséquente.

Il existe différentes solutions pour défiscaliser, le choix se fera selon vos objectifs, mais aussi votre tranche marginale d’imposition.

Découvrez toutes nos solutions de défiscalisation

Défiscaliser en investissant : FCPI et FIP

Abordons à présent de manière spécifique deux solutions pour défiscaliser, à savoir les FCPI et les FIP.

Le fonds commun de placement dans l’innovation (FCPI)

Le FCPI a été créé en 1997 afin d’accompagner les PME innovantes dans leur développement.

Le FCPI appartient à la catégorie des FCPR (fonds communs de placement à risque). Vous confiez votre argent à un gestionnaire qui se charge d’investir dans des sociétés non cotées, essentiellement des petites et moyennes entreprises de moins de 10 ans. Lors de la souscription, vous vous engagez à conserver vos parts durant 5 ans (sauf en cas de décès, d'invalidité de 2ème et 3ème catégorie ou de licenciement du souscripteur ou de son conjoint). Lorsque vous investissez en FCPI, chaque FCPI doit être constitué de 70 à 100 % de titres non cotés, le reste peut être souscrit sous forme d’actions, d’obligations, etc.

Pour inciter les épargnants et investisseurs à acheter des parts de FCPI, une réduction d’impôt est promise à hauteur de 25 % des versements nets plafonnés à 12 000 € pour une personne seule et à 24 000 € pour un couple, ce qui représente une réduction d’impôt de 3 000 € maximum par personne.

Avant d’investir, vous devez prendre en compte trois paramètres essentiels :

  • Le niveau de risque assez élevé en cas de défaillance des entreprises qui restent de jeunes PME ;
  • Le montant des frais assez élevé par rapport à certains contrats ;
  • L’indisponibilité des fonds pendant 5 ans.
Découvrez nos FCPI

comment defiscaliser

Le fonds d’investissement de proximité (FIP)

Comme le FCPI, le FIP a pour vocation de financer des PME en contrepartie d’un avantage fiscal. C’est en 2003 qu’il a vu le jour. Cette fois, l’investissement est plus spécifique, vous soutenez des entreprises régionales. L’actif d’un FIP doit être composé de minimum 7 % de titres de PME de moins de 7 ans ou de plus de 7 ans en fonction de leur niveau d’investissement pour intégrer un nouveau marché géographique.

Là encore, une réduction d’impôt est prévue pour les investisseurs. On distingue trois types de FIP :

  • FIP classique : une réduction de 25 % est appliquée sur les versements effectués avec un plafond de 12 000 € pour une personne seule et 24 000 € pour un couple, ce qui représente une réduction maximale de 3 000 € ou 6 000 € ;
  • FIP Corse : il s’agit ici d’investir dans des PME en Corse (l’actif de la FIP doit être constitué, a minima, de 70 % de titres de PME situées en Corse). La réduction d’impôt est de 30 % des sommes versées. Les mêmes plafonds s’appliquent, la réduction peut donc atteindre 3 600 € ou 7 200 € ;
  • FIP outre-mer : le même principe s’applique avec un FIP dont les actifs sont constitués, a minima, de 70 % de titres de PME situées en outre-mer. La réduction est là encore de 30 % sur les versements effectués.
Découvrez nos FIP Corse

Préparer sa retraite en défiscalisant avec le PER

Autre solution de défiscalisation à envisager : le plan épargne retraite. Le PER est avant tout considéré comme un support d’épargne pour vous constituer un patrimoine financier et mieux préparer la retraite. Pourtant, il ne présente pas que cet avantage. Le PER est aussi préconisé pour sa fiscalité avantageuse.

Les fonds sont bloqués jusqu’à la retraite, ils sont versés sous forme de capital et de rente. Les versements permettent de bénéficier d’avantages fiscaux, ils peuvent être déduits de votre revenu.

Pour un salarié, le plafond est égal au plus élevé des 2 montants suivants :

  • 10 % des revenus professionnels de 2021, nets de cotisations sociales et de frais professionnels, avec une déduction maximale de 32 909 € ;
  • Ou 4 114 € si ce montant est plus élevé.

Pour un travailleur non salarié (TNS), le plafond est le plus avantageux des 2 montants suivants :

  • 10 % des bénéfices imposables de 2021, dans la limite de 329 088 € + 15 % du bénéfice imposable compris entre 41 136 € et 329 088 € ;
  • Ou 4 114 € + 15 % du bénéfice imposable compris entre 41 136 € et 329 088 €, si ce montant est plus élevé.

Si vous ne déduisez pas ces versements de votre revenu imposable, vous aurez un avantage fiscal au moment de la sortie du PER individuel.

Découvrez nos PER

 

Contacter un conseiller Meilleurtaux Placement

Questions fréquentes sur les solutions de défiscalisation

Pourquoi défiscaliser ?

Défiscaliser permet une réduction d’impôts pour alléger votre fiscalité. Vous pouvez profiter de niches fiscales, des solutions tout à fait légales pour payer moins d’impôts en investissant ou en préparant l’avenir.

Quelle est la meilleure façon de défiscaliser ?

Il n’y a pas de meilleure solution pour défiscaliser. Cela dépend des contribuables, de leur niveau d’imposition et de leurs objectifs. Prenez le temps d’étudier les conditions et avantages de chaque solution de défiscalisation pour faire le meilleur choix.

Comment défiscaliser ses revenus professionnels ?

De nombreuses solutions permettent de réduire le montant de vos impôts sur vos revenus professionnels : achat d’un bien immobilier, acquisition de parts de FCPI, FIP, ouverture d’un PER, etc.