jeudi29avril
Maison écologique dans un champ vide au coucher du soleil concept pour la construction et l’immobilier.

Au sortir d’une année perturbée par l’épidémie de Covid-19, le bilan de la SCPI de La Française AM témoigne d’une certaine résistance. La société a notamment réussi à augmenter son TOF, ainsi que son TDVM en 2020. Il faut néanmoins souligner qu’elle a comptabilisé un recul en termes de dividende.

Malgré les bouleversements occasionnés par la crise sanitaire, LF Opportunité Immo affiche de bons résultats au terme de l’exercice 2020. En matière de capitalisation, elle s’établit à 217 millions d’euros au 31 décembre 2020. Ce qui représente une hausse de 9,5 % comparée à 2019 (198 millions d’euros). Concernant la collecte, la SCPI totalise 18,5 millions d’euros, dont une grande partie (plus de 50 %) au quatrième trimestre.

Au niveau des acquisitions, LF Opportunité Immo en a réalisé qu’une seule. Au deuxième trimestre, elle a investi 2,2 millions d’euros HD dans un local d’activité situé à Croissy-Beaubourg (Seine-et-Marne). Pour l’année en cours, l’établissement étudie actuellement de nombreux projets.

Un TDVM supérieur au marché

Depuis son lancement en 2012, la société gérée par La Française AM se focalise sur l’immobilier d’activité. Une filière auparavant peu concurrentielle et qui attire désormais un nombre croissant d’investisseurs. Cela s’explique par son orientation souvent tournée vers des axes logistiques stratégiques.

Cependant, les activités de LF Opportunité Immo sont actuellement variées. En décembre 2020, cette SCPI s’est diversifiée de 19 % par rapport aux bureaux. Son allocation sur les entrepôts et les locaux d’activité ont enregistré un taux de 81 %. Quant aux locataires de son patrimoine immobilier, la majeure partie se compose :

  • De PMI et PME ;
  • D’entités appartenant à des établissements de plus grande envergure.

En termes d’indicateurs financiers, LF Opportunité Immo a montré une certaine solidité en 2020. Son taux d’occupation financier (TOF) s’est élevé à 92,1 % (contre 90 % en 2019). Quant à son taux de distribution sur valeur de marché (TDVM), il a été estimé à 4,52 % (contre 5,04 % en 2019). Ce qui représente un chiffre légèrement au-dessus de la moyenne (4,18 % selon l’ASPIM).

Une baisse de dividende

Parallèlement à ce TDVM, le dividende affiché par la SCPI est passé de 10,08 euros en 2019 à 9,03 euros l’année suivante. Soit une baisse de 10,4 % pendant cet intervalle. Dans les détails, le premier et les deux derniers trimestres se sont soldés par une progression de la distribution comparée au rythme de 2019.

En 2020, celle-ci présente en effet une valeur de 2,58 euros, soit 0,06 euro de plus que l’année précédente. En revanche, le deuxième trimestre a été marqué par un recul avec un total de 1,29 euro. Par rapport au rythme habituel, celle-ci est en baisse de 50 %.

Dans son commentaire de gestion pour cette période, LF Opportunité Immo a donné quelques précisions. D’après la société, seuls 2 % des demandes d’accompagnement sollicitées ont débouché à des annulations de loyers. Dans la mesure où les clients sont principalement constitués de PMI ou PME, cette situation s’avère finalement très rassurante.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos