mercredi14avril
Finances de l’habitation.

En dépit de la crise sanitaire l’année dernière, la pierre papier a enregistré d’excellentes performances et a continué de proposer un taux d’intérêt autour des 4 %. Son bilan 2020 précise également un taux de recouvrement des loyers s’élevant à plus de 90 %. Mais selon plusieurs experts de l’immobilier, cet indicateur doit être tout de même à relativiser.

Les particuliers ayant confié leurs épargnes aux Sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI en 2020 ont pu pousser un ouf de soulagement. En effet, la pierre papier a enregistré d’excellentes performances l’an dernier, et ce, en dépit de la pandémie du covid-19. Les gestionnaires d’actifs ont continué de proposer une rentabilité dépassant les 4 % en 2020, avec une variation des prix d’acquisition de parts de 1,12 %.

Bien évidemment, les résultats diffèrent en fonction des segments, mais globalement, les SCPI sont restées résilientes face aux retombées de la crise sanitaire et ont réussi à percevoir la quasi-totalité des loyers. Cependant, certains observateurs notent que le recouvrement des loyers est un indicateur à prendre avec des pincettes.

Un taux de recouvrement élevé

Face aux restrictions liées à la crise sanitaire, bon nombre de professionnels de l’immobilier redoutaient une vague d’impayés sur les loyers. D’ailleurs, le gouvernement avait déployé divers dispositifs l’année dernière pour soutenir les ménages en difficulté. L’exécutif a notamment stipulé que les expulsions dues à un impayé sur les loyers étaient suspendues.

Mais en 2020, le taux de recouvrement des loyers des SCPI était étonnamment élevé, se montant en moyenne à 93 %, à en croire une enquête menée par une plateforme de conseils d’investissement en pierre papier. Les résultats de celle-ci révèlent également que les SCPI de bureaux ont été les moins impactés, ayant réussi à percevoir 95 % des loyers l’an dernier.

Les SCPI de commerce s’en sont moins bien sortis bien qu’elles ont tout de même enregistré un taux de recouvrement de 88 %. Cependant, les segments de commerce exclusivement dédiés aux marchés étrangers s’en sortent beaucoup mieux avec un recouvrement dépassant les 90 %. Cette disparité s’explique par l’hétérogénéité des restrictions. En effet, à l’étranger, les mesures sanitaires ont été plus souples qu’en France.

Un indicateur à relativiser

Si le taux de recouvrement moyen des loyers des SCPI s’estimait à 93 % en 2020, ce taux est encore à relativiser, d’après certains experts de l’immobilier, car il pourrait être trompeur. Au directeur commercial d’un portail dédié aux SCPI de rendement, SCPI fiscales et aux OPCI, Jérémy Schorr, d’expliquer :

Dans certaines situations locatives, une franchise temporaire de loyer a pu être accordée par anticipation pour éviter ultérieurement une non-perception pure et simple du loyer, ce qui revient à artificiellement améliorer le taux d’encaissement des loyers pour la SCPI.

Jérémy Schorr

Suite à l’instauration du premier confinement, les SCPI ont négocié avec leurs locataires pour mettre en place certains aménagements afin d’endiguer une éventuelle vacance locative et assurer la continuité des baux. Les gérants ont ainsi accepté d’accorder des reports de loyers. Or, ces aménagements ne sont pas précisés dans le bilan des SCPI. Lorsque des reports sont accordés, les loyers sont considérés comme recouverts, même s’il n’y a pas encore eu encaissement. Ainsi, c’est le taux d’encaissement qui devrait permettre de juger du niveau réel de retard des loyers et non le taux de recouvrement.

Toutefois, les sociétés de gestions précisent rarement cet indicateur. Il est donc conseillé aux investisseurs de ne pas se fier uniquement au taux de recouvrement au moment de choisir son véhicule de placement. En cette nouvelle année, le rendement de la pierre papier s’annonce cependant au moins aussi élevé que l’année dernière. Les professionnels du secteur prévoient une collecte stable et un taux d’intérêt de plus de 4 %.

A découvrir également

  • SCPI Epargne Pierre, le bon placement immobilier de fin 2021 ?
    11/10/2021
  • Europe : les sociétés civiles de placement immobilier hors-France intéressent au plus haut point les investisseurs
    3/09/2021
  • Malgré la conjoncture sanitaire, les sociétés de placement immobilier réalisent de bonne performance
    23/08/2021
  • Le leader français de la gestion de fonds immobilier Sofidy repart à la conquête de l’Europe avec sa nouvelle offre
    4/08/2021

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Les bons choix pour votre épargne
PER 
Notre sélection pour votre retraite
Je découvre 
Assurance vie 
Notre sélection des meilleurs contrats
Je découvre 
SCPI 
Notre gamme en direct & en assurance vie
Je découvre