vendredi26mars
Une femme portant un masque de protection regarde par la fenêtre et reste chez elle à cause du covid-19.

En 2020, la pierre papier est l’un des rares investissements à avoir été épargnés par la crise sanitaire. Même si ses collectes ont chuté par rapport à 2019, elle a continué de proposer une rentabilité de plus de 4 %. Elle a ainsi enregistré une belle performance qui devrait lui permettre de partir sur de bonnes bases pour 2021.

Les SCPI ont le vent en poupe, et ce, depuis ces dernières années, se targuant d’avoir un modèle économique apte à faire face à n’importe quelle crise. Elles en ont apporté la preuve en 2020. En effet, en dépit des impacts négatifs du Covid sur les placements, ce support a servi un rendement à hauteur de 4,18 %. Un taux certes en recul par rapport à celui de 2019 qui s’élevait à 4,40 %, mais qui reste tout de même supérieur à ceux proposés par les autres outils d’investissement, tels que l’assurance-vie ou le plan d’épargne logement, voire l’épargne réglementée.

Grâce à cette belle performance, les SCPI partent sur de bonnes bases en 2021.

Une belle performance en 2020

Les SCPI s’en sont bien sorties à l’issue de l’année 2020, mais leurs levées de fonds ont drastiquement chuté l’année dernière. En effet, leurs collectes s’élevaient à 6,03 milliards d’euros, soit un recul de 29,5 % par rapport à 2019. Ces chiffres sont néanmoins à relativiser. Les collectes de 2020 constituent la troisième levée de fonds la plus élevée dans l’histoire des SCPI.

En dépit de la baisse tendancielle des collectes toutefois, il n’y a eu que très peu de retraits à en croire les déclarations de la direction. La preuve que les sociétaires maintiennent leur confiance dans ce moyen de placement. La performance des SCPI en 2020 est d’autant plus honorable, car la crise sanitaire a énormément impacté leurs distributeurs qui n’étaient pas encore passés au 100 % digital. Sur ce point d’ailleurs, il est à noter que la pierre papier est l’un des principaux distributeurs de ces produits.

Concernant leur capitalisation, à l’instar de ces dernières années la valeur des SCPI a encore augmenté en 2020, à hauteur de 9 %, cette fois-ci. Aujourd’hui, celle-ci s’élève alors à 71,4 milliards d’euros.

Les plans pour 2021

Hormis leurs segments d’hôtellerie et certains SCPI de commerce, la pierre papier part sur des bases solides pour cette nouvelle année. On pourrait même dire que 2020 leur a été favorable. En effet, l’année dernière, le taux de recouvrement des loyers était estimé à plus de 75 %. Et pour ceux qui n’ont pas réussi à payer, les gestionnaires d’actifs ont consenti à faire des compromis en reportant les rétributions en contrepartie d’un rallongement des baux.

Grâce à cet arrangement, la pierre papier se constitue un filet de sécurité qui lui garantit des revenus sur le long terme tout en se protégeant des risques de vacances de son parc immobilier.

D’ailleurs, les sociétés de placement immobilier présentent actuellement le meilleur rapport rendement/volatilité sur le marché de l’épargne. Leurs sociétaires devraient ainsi continuer de bénéficier d’une rentabilité autour des 4 %, voire même 5 % selon les professionnels du secteur.

Et pour cause, cette année, la pierre papier compte intensifier ses investissements à l’étranger où les rendements sont bien supérieurs à ceux enregistrés en France. À certains observateurs d’alerter toutefois qu’un plus grand rendement va souvent de pair avec un plus grand risque.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos