vendredi04août
Une tirelire avec des billets de banque

Apprécier la stabilité est tout à fait une réaction humaine, bon nombre des Français optent pour la sûreté surtout dans le domaine de la finance. C’est la raison pour laquelle les épargnes réglementées sont plébiscitées en Hexagone. Quitte à bénéficier moins de rendement à cause de leur faible taux d’intérêt, les foyers français y déposent 15% de leurs économies.

Les livrets réglementés par l’État connaissent ces derniers temps une évolution importante. Les sommes qui y sont déposées ont haussé de 2,7% comparées à l’année précédente, avec un dépôt total de 705 milliards d’euros sur un an.

Étant des placements à moindres risques, ils sont très appréciés par la majorité des épargnants français, qui comptent beaucoup plus par rapport à ceux des autres pays européens.

Ainsi, le Livret A, le Livret développement durable et solidaire (LDDS), le Plan Épargne Logement (PEL) ainsi que d’autres épargnes de cette catégorie détiennent à la fin de l’année 2016 presque 5000 milliards d’euros des économies des ménages.

Des rémunérations moins conséquentes mais plus fiables

Le livret A, les LDDS, les PEL, les Livrets d’Épargne Populaire (LEP), les Plans d’Épargne Populaire (PEP) et le Compte Épargne Logement (CEL) composent les livrets d’épargne réglementés. Les conditions de fonctionnement de ce type d’épargne sont fixées par les pouvoirs publics, à savoir leur taux de rémunération, leurs moyens de placement, etc.

Ils s’agissent de placements financiers fiables et moins risqués. Sa fiabilité vient du fait que les produits de l’épargne sont disponibles à tout moment. De plus, la tendance économique du pays présente moins d’impact sur ces derniers.

Leur seul inconvénient est de détenir un taux de rendement faible, à raison d’une rémunération actuelle de 1,51% en moyenne. Les taux d’intérêt du livret A et des LDDS, par exemple, sont chiffrés à 0,75%. Cette valeur se trouve à un niveau historiquement bas alors que celui du PEL français a atteint 2,72% en mai dernier.

Supérieur au taux moyen de tous les dépôts bancaires ainsi qu’à celui de la dette souveraine dont l’OAT 10 ans qui s’élevait à 0,73% en mai 2017, le taux de rendement moyen des livrets d’épargne réglementés en France domine ceux des autres pays de l’Europe.

Selon la Banque de France, le taux de rendement moyen en Italie est chiffré à 0,47% tandis qu’en Allemagne il est de 0,28%. Quant à l’Espagne, celui-ci s’élève à 0,14% seulement. Cette prépondérance sur le territoire français impact sur leurs produits, d’autant plus que 15% des économies de la population y sont placées.

Des économies de 4 765 milliards d’euros

Les livrets réglementés sont très appréciés par la majorité des épargnants français, surtout le livret d’épargne A. L’Observatoire de l’épargne réglementée a communiqué une hausse de 2,7% en un an pour les dépôts avec des versements de 705 milliards d’euros à la fin de l’année 2016.

Cette tendance se maintient cette année à raison d’une croissance de 3,2% de janvier à mai 2017. En effet, les Français se sont remis à alimenter leurs livrets A avec 7,1 milliards d’euros de plus en six mois par rapport à la même période de l’année précédente.

L’expansion de ce type d’épargne est caractérisée par un dépôt total de 4 765 milliards d’euros en fin 2016, soit 300 milliards d’euros de plus qu’en fin 2015.

Par ailleurs, l’Observatoire de l’épargne réglementée a publié le 26 juillet dernier une hausse des encours de plus de 10 milliards d’euros en 2016 par rapport à l’année antérieure. La somme des encours relatifs aux livrets d’épargnes réglementés s’élevait à 52,6 milliards d’euros en 2016 alors qu’en 2015, ils étaient de 42,3 milliards.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plafond du Livret A atteint, que faire de mon épargne ?
    2/07/2021
  • Image actualite 2
    Épargne: Le fossé des générations
    3/09/2019
  • Image actualite 3
    Le délai de perception des premiers dividendes d’une pierre papier impacte grandement sur la trésorerie
    8/08/2019
  • Image actualite 4
    L’investissement dans le résidentiel reprend de la couleur après des années de délaissement
    7/08/2019

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt