lundi14août
Une famille discutant avec un agent à propos d'assurance vie

Les parents savent ce qu’il y a de mieux pour leurs progénitures. Tout comme ils constituent des épargnes pour garantir une retraite paisible, ils offrent également à leurs enfants un avenir assuré grâce à un placement financier ouvert à leur nom. Étant donné les nombreux types d’épargne proposés actuellement, un choix rationnel est crucial car de cela dépend la rentabilité des fonds à déposer.

Déterminer quel placement financier correspond à ses attentes est toujours délicat. Il faut préalablement connaitre les caractéristiques et les fonctionnements de chaque catégorie de placement avant de procéder au choix. En effet, si les raisons qui poussent les personnes à économiser sont différentes, l’objectif est toujours le même : faire fructifier l’argent qu’on a placé.

Depuis des années, le livret A est l’épargne la plus appréciée des Français et cette préférence se transmet au fil des générations. Ensuite vient le livret jeune qui présente aussi des conditions avantageuses pour les jeunes épargnants. L’assurance-vie est tout aussi pertinente étant donné la durée du placement.

Comparaison entre le Livret A et le Livret jeune

Les deux livrets d’épargne sont disponibles auprès des établissements bancaires. Ils sont réglementés par l’État et leurs produits sont exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux. Le taux de rémunération du livret A est chiffré à 0,75%, ce qui est assez faible par rapport au taux d’inflation actuel qui est à 0,70%.

Ce type d’épargne sert de ce fait à mettre des fonds à l’abri de l’inflation. Étant donné ce rendement quasi nul, la stabilité du placement et la disponibilité de l’argent constituent ses seuls atouts. Or, les économies destinées aux enfants ne doivent pas être perçues qu’à leur majorité ou quand leurs études supérieures et leur vie active débuteront.

Le livret jeune, quant à lui, a un taux plus attrayant par rapport au livret ci-dessus. Étant fixé par l’organisme financier qui le propose, le taux minimum est de 0,75%. Chaque banque a d’ailleurs intérêt à proposer une offre plus attractive que celle des autres pour attirer plus de clients.

Comme son nom l’indique, le livret jeune est adapté aux personnes âgées entre 12 et 25 ans. Il ne présente aucun risque, ce qui le qualifie de meilleure épargne pour un enfant. Toutefois, son plafond est de 1 600 euros seulement, hormis les intérêts capitalisés. Cela peut freiner les motivations des parents qui veulent épargner une somme importante pour leurs enfants.

L’assurance-vie pour un placement à long terme

Quand les parents économisent de l’argent pour leurs enfants, cette somme est destinée à être préserver pendant un certain temps. Le placement financier pour un enfant est, par conséquent, pour le long terme. Souscrire l’enfant à une assurance-vie est l’idéal car plus on l’ouvre tôt, plus elle est rémunérée.Tout comme le type livret d’épargne précité, elle bénéficie également d’une fiscalité avantageuse.

De plus, une assurance-vie pour un mineur est considérée comme une donation d’argent. La déclaration fiscale se fait une seule fois par an et les parents peuvent verser au maximum 100 000 euros tous les quinze ans sans que cette somme ne soit soumise à l’impôt.

Étant donné que ce type de placement engage sur la durée, un investissement en unités de compte est préconisé pour assurer plus de rentabilité.

L’arbitrage de ces investissements doit être effectué quelques années avant que le rachat partiel ne soit effectif, afin que les fonds soient bien disponibles.

Concernant les fonds en euros, ils sont moins lucratifs et ne garantissent pas un intérêt considérable pour l’enfant même après plusieurs années de placement.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plafond du Livret A atteint, que faire de mon épargne ?
    2/07/2021
  • Image actualite 2
    Épargne: Le fossé des générations
    3/09/2019
  • Image actualite 3
    Le délai de perception des premiers dividendes d’une pierre papier impacte grandement sur la trésorerie
    8/08/2019
  • Image actualite 4
    L’investissement dans le résidentiel reprend de la couleur après des années de délaissement
    7/08/2019

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt