mercredi30août
Placements financiers

Parce que les rendements servis par les produits d’épargne sont trop faibles, les ménages français préfèrent laisser dormir leurs économies sur leurs comptes courants. Au cours des 6 premiers mois de l’année, les dépôts à vue ont engrangé 25 milliards d’euros. Le seul produit d’épargne qui semble intéresser les particuliers est le Livret A qui a drainé 9,42 milliards d’euros au cours du premier semestre. Tour d’horizon !

Diverses statistiques laissent entendre que les Français ne voient pas l’intérêt de placer leur argent. Si fin 2016, 414,4 milliards d’euros dormaient sur les comptes courants des particuliers, ce montant est passé à 429,2 milliards d’euros à la fin du mois de mars dernier.

Le tableau de bord de l’épargne et du patrimoine des ménages de la Banque de France indique qu’au cours du premier semestre 2017, les flux vers les dépôts à vue se sont établis à 25 milliards d’euros.

En dépit de cette situation, le taux d’épargne des ménages français reste stable au premier trimestre, évalué à 14%. À noter que ce taux est en baisse en Espagne (7%) et au Royaume-Uni (4%).

Les dépôts sur les comptes courants, deux fois supérieurs à ceux sur les produits d’épargne

Si l’on ne tient compte que du deuxième trimestre, les placements des ménages sur les comptes courants se sont amoindris, passant à 5,9 milliards s’ils étaient de l’ordre de 19,1 milliards d’euros au premier trimestre.

Néanmoins, une analyse effectuée sur l’ensemble du premier semestre 2017 révèle que les dépôts sur les comptes courants sont le double des placements réalisés sur les livrets d’épargne et sur les CEL (comptes épargne logement) qui sont évalués à 12,5 milliards d’euros.

À un moment, les Français ont manifesté un désintérêt à l’égard des livrets d’épargne. Parce que ces produits servaient des taux de rendement médiocres, de nombreux ménages préféraient laisser leurs économies dormir sur leurs comptes courants pour pouvoir les retirer plus facilement. Depuis la fin de l’année 2016, la situation semble néanmoins s’améliorer.

Le Livret A, un produit d’épargne plébiscité par les ménages

Si les Français manifestent une désaffection à l’égard des livrets épargne en général, ce n’est pas le cas vis-à-vis du Livret A. Ce produit suscite en effet grandement l’intérêt des épargnants depuis le début de l’année.

De janvier à juin, ce livret défiscalisé a capté près de 9,42 milliards d’euros, à comparer aux 340 millions d’euros collectés sur les 6 premiers mois de 2016.

Il faut préciser que le rendement réel du Livret A est pourtant négatif à l’heure actuelle. Maintenu à 0,75%, son taux d’intérêt est en effet inférieur à l’inflation qui est de 0,9%.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plafond du Livret A atteint, que faire de mon épargne ?
    2/07/2021
  • Image actualite 2
    Épargne: Le fossé des générations
    3/09/2019
  • Image actualite 3
    Le délai de perception des premiers dividendes d’une pierre papier impacte grandement sur la trésorerie
    8/08/2019
  • Image actualite 4
    L’investissement dans le résidentiel reprend de la couleur après des années de délaissement
    7/08/2019

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt