lundi07août
Pile de pièces pour épargne

Malgré son taux de rémunération se trouvant à un niveau très bas historiquement, et qui sera maintenu jusqu’à février 2018, le livret A reste très apprécié par la majorité des Français. Si le nombre de livrets réglementés a actuellement diminué, la somme des encours depuis janvier 2017 s’élève à plus de 350 milliards d’euros.

La plupart des Français connaissent une aversion pour les risques et les incertitudes. Cela pourrait être la raison de l’expansion des dépôts sur les livrets défiscalisés, tels que le livret A et le livret de développement durable et solidaire (LDDS).

En effet, leur faible taux d’intérêt n’a pas démotivé les épargnants, ce qui se traduit par des collectes d’une dizaine de milliards d’euros contre deux milliards seulement pour l’assurance-vie.

L’Observatoire de l’épargne réglementée a toutefois constaté une diminution de 5.3 millions du nombre d’épargnants en livret A. Cela, à cause des clôtures obligatoires des comptes inactifs. Malgré cette baisse, ce type d’épargne est resté populaire avec un taux de détention de 83,4%.

Pourquoi les Français préfèrent-ils les livrets réglementés ?

Presque la totalité des Français possèdent des livrets d’épargne A. Préférée au même titre que ce type de livret, l’assurance-vie a tendance à être dépréciée à cause de sa fiscalité incertaine due au lancement du prélèvement forfaitaire unique à compter de janvier 2018.

Cette flat tax de 30% est applicable pour tous les nouveaux versements ainsi qu’aux encours supérieurs à 150 000 euros. À cet effet, les collectes de l’assurance-vie ont considérablement diminué d’environ 10 milliards d’euros sur le premier semestre de l’année 2017, comparées à l’année dernière.

Les livrets réglementés par contre sont qualifiés de placements sûrs et stables et leur liquidité est appréciée par la majorité des épargnants. Malgré un taux de rémunération de 0,75%, se trouvant à son plus bas niveau depuis son existence, les dépôts de juin afférant au livret A connaissent une hausse de 21,8% durant l’année.

Durant le premier semestre de cette année, les versements ont dépassé les retraits de 9,42 milliards. Et rien qu’en juin dernier, le montant déposé excède à hauteur de 840 millions sur les sommes retirées.

Quant aux livrets LDDS, les collectes depuis le début de l’année ont été positives, à raison de 1,86 milliard d’euros dont 220 millions d’euros collectés durant le mois de juin 2017.

Des encours de record malgré une baisse en nombre

Étant donné l’inflation dont le glissement annuel est supérieur à 1%, le taux de rémunération du livret A aurait dû être révisé à la hausse. Malheureusement, celui-ci a été maintenu à sa valeur actuelle jusqu’à février 2018, ce qui amène à un rendement réel négatif des livrets A.

Ajoutées à cela, la loi Eckert a obligé les banques à clôturer les comptes jugés « dormants », et la lutte contre la détention simultanée de plusieurs livrets de même type a fait baissé les comptes épargnes de 5,3 millions par rapport à la fin de l’année 2016. À noter qu’à l’espace de trois ans (de 2012 à 2015), les livrets A clôturés étaient chiffrés à 4,7 millions.

Malgré cette importante baisse en nombre, les livrets réglementés n’en sont pas moins estimés par les épargnants. En effet, plus de 80% possèdent encore un livret A malgré une baisse de 8.3 point en un an. Ainsi, la somme des encours des livrets défiscalisés s’élève à 372,2 milliards dont 72,27% appartiennent au livret A.

Les intérêts qu’ils ont générés en six mois sont chiffrés à 11,28 milliards d’euros, avec une collecte totale de 1,06 milliard d’euros pour le mois de juin 2017.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plafond du Livret A atteint, que faire de mon épargne ?
    2/07/2021
  • Image actualite 2
    Épargne: Le fossé des générations
    3/09/2019
  • Image actualite 3
    Le délai de perception des premiers dividendes d’une pierre papier impacte grandement sur la trésorerie
    8/08/2019
  • Image actualite 4
    L’investissement dans le résidentiel reprend de la couleur après des années de délaissement
    7/08/2019

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt