mercredi05avril
Tirelire pour illustrer l'épargne

Les Français ont été longtemps reconnus comme étant les Européens les plus économes. D’ailleurs, à la fin du troisième trimestre 2016, le taux d’épargne a encore progressé, atteignant 15% du revenu disponible brut, selon les chiffres publiés par la Banque Centrale. Dès lors, quelles options choisir pour faire de son épargne un produit encore plus rémunérateur ?

Si les Français privilégient autant l’épargne, c’est non seulement parce que cela fait partie de leur habitude culturelle, mais aussi parce qu’ils sont anxieux pour leur avenir, et épargner constitue le moyen idéal pour anticiper un investissement, une baisse de revenu, ou encore pour transmettre un patrimoine à ses descendants.

Pour trouver les meilleurs livrets sur le marché, il est nécessaire d’avoir recours à un comparatif de livret d’épargne. Mais comment faire pour que son épargne soit plus rémunératrice? Entre livrets d’épargne, assurance vie et bourse : quel placement choisir pour optimiser toujours davantage son épargne ? À ce sujet, quelques astuces sont à appliquer pour gagner plus.

Des astuces pour une épargne plus rémunératrice

Pour que l’épargne soit plus rémunératrice, des mesures qui ne demandent que du bon sens sont à appliquer.

Tout d’abord, il est important de prévoir l’avenir et de l’anticiper en matière de revenus, de protection sociale et de retraite. Pour adopter les solutions adéquates, une réactualisation constante de sa situation professionnelle, familiale, et personnelle est nécessaire.

Aussi, la diversification des placements est essentielle. Il faut les diversifier à travers les actions, l’immobilier, les produits de taux et de matières premières.

En outre, il serait astucieux de comparer les offres de crédits et ensuite recourir à un prêt, étant donné que le crédit actuel est moins cher. Il faut toutefois être capable de ne pas toucher à son argent durant 5 ans au minimum.

Utiliser son assurance vie comme un produit d’épargne central est également très intéressant, d’autant plus que les contrats multisupports s’adaptent selon le profil de l’épargnant, c’est-à-dire sécurisé, standard ou risqué.

Optimiser son assurance vie et les produits en bourse

Pour gagner davantage de son épargne, il faut savoir maîtriser son assurance vie. Si les fonds en euros sont garantis, les fonds en unités de compte qui sont placés en bourse sont plus rémunérateurs, du fait que ce sont des placements plus risqués. Ainsi, pour des arbitrages plus raisonnables, il serait utile de faire gérer son compte sous mandat.

Il est préférable de faire le point en début d’année et de mettre des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) dans son assurance vie, le rendement moyen étant un score de 5%.

En ce qui concerne la bourse, la meilleure solution serait de se faire aider par un courtier en ligne. Ce dernier déterminera le profil d’investisseur de l’épargnant et permettre à celui-ci de réaliser des performances intéressantes, pendant que les frais prélevés seront nettement moins chers et raisonnables.

L’astuce idéale serait d’opter pour le plan d’épargne en action qui intéressant dans sa fiscalité, car le souscripteur pourra gérer son portefeuille en franchise d’impôt.

Pour niveler les changements brusques et irréguliers des marchés et se débarrasser des problèmes de gestion, il faut adopter un plan d’investissement programmé qui comporte un versement mensuel régulier. Et pour que l’investissement en bourse soit plus rémunérateur, il est important de bien savoir à quel moment il faudra acheter et vendre les actions.

L’exécution d’ordres de bourse à cours limité ou encore l’utilisation des instruments financiers comme les trackers ou ETF (Exchange TradedFunds) sont également recommandés.

Comment accéder à un taux d’intérêt de 3% sur l’épargne ?

Parvenir à un taux d’intérêt de 3% est réalisable. Mais pour cela, il faut prendre le risque d’épargner. L’épargnant devra placer son argent sur les livrets défiscalisés comme le Livret A, le Livret d’épargne populaire ou encore le Livret de développement durable.

Les livrets à faibles rendements permettront de se constituer un capital en cas de difficulté. Toutefois, il ne faut pas réaliser de gros placements sur ces derniers.

La solution idéale pour valoriser son épargne serait de la placer sur des livrets qui offrent des taux promotionnels, sur un compte à terme à taux progressif, sur des livrets liés à des associations caritatives ou encore investir dans des titres participatifs. Il faudrait aussi se pencher sur des placements dans l’immobilier sur le long terme, en se dirigeant notamment vers les six investissements locatifs qui sont intéressants sur le plan fiscal : Borloo ancien social, l’ancien avec travaux, investissement Malraux, loi Pinel, location meublée et résidence services.

Par ailleurs, notons que pour un épargnant, l’achat de sa résidence principale demeure le meilleur investissement, lui permettant de bénéficier de certaines exonérations s’il opte pour une revente, d’un abattement de 20% dans le calcul des droits de succession et d’une déclaration vénale fixée à une hauteur de 70% en matière d’impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plafond du Livret A atteint, que faire de mon épargne ?
    2/07/2021
  • Image actualite 2
    Épargne: Le fossé des générations
    3/09/2019
  • Image actualite 3
    Le délai de perception des premiers dividendes d’une pierre papier impacte grandement sur la trésorerie
    8/08/2019
  • Image actualite 4
    L’investissement dans le résidentiel reprend de la couleur après des années de délaissement
    7/08/2019

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt