mercredi06décembre
tirelire et une calculatrice, des pièces

La majorité des épargnants choisissent son placement du fait de ses avantages fiscaux. C’est la raison pour laquelle les supports défiscalisés ou à fiscalité réduite attirent davantage les Français, entre autres les livrets réglementés et l’assurance-vie. Le nouveau régime fiscal qui sera appliqué à compter de 2018 n’aura, de ce fait, qu’un effet minime sur leur patrimoine financier.

En matière d’investissement, le choix des épargnants dépend toujours des profits qui vont en découler. Actuellement, 63% des placements financiers des foyers français sont constitués par des produits fiscalement avantageux.

L’assurance-vie, par exemple, affiche des encours 4 fois supérieurs à ceux de l’ensemble des livrets réglementés, qui sont également très répandus.

Ainsi, malgré la position du Sénat par rapport à l’application du Prélèvement Forfaitaire Unique ou PFU à compter de l’année 2018, cette imposition ne concernera que certains supports d’investissement, donc 40% des encours réalisés. En effet, la majorité des ménages seront toujours en droit d’opter pour les régimes « dérogatoires ».

L’assurance-vie surpasse les autres placements financiers

Les détenteurs d’un contrat d’assurance-vie représentent moins de la moitié des épargnants français. Ce placement n’est pas, de ce fait, le plus plébiscité en France quoique ses encours soient davantage importants par rapport aux autres supports d’investissement.

D’après la Fédération Française de l’Assurance ou FFA, les encours de l’assurance-vie s’élèvent à 1 700 milliards d’euros environ.

Or, le dernier OER (Observatoire de l’Épargne Réglementée) indique 406 milliards d’euros pour les encours relatifs aux livrets d’épargne réglementés, notamment le Livret A, le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) et le Livret d’Épargne Populaire (LEP).

La commission des finances a rédigé dans son rapport sénatorial sur le projet de loi de finances pour 2018 que :

45% du total des placements financiers (hors numéraire et dépôts à vue) des ménages résidents correspondent à des assurances-vie, dont une très large part d'assurances-vie en euros.

Hormis l’actionnariat salarié et l’épargne salariale, 63% des épargnants français ont opté pour des placements défiscalisés ou à la rigueur, le sont moins, tels que les livrets réglementés, le Plan d’Épargne en Actions (PEA) et l’épargne-logement.

À cet effet, les produits d’épargne soumis au barème de l’impôt sur le revenu représentent 37% seulement du portefeuille financier des ménages français.

Les épargnes des Français soumis à une nouvelle fiscalité à compter de 2018

Afin de rendre impartiale la fiscalité des différents supports d’épargne, une nouvelle taxation sera mise en vigueur à partir de l’année prochaine. Nommé Flat tax, ce Prélèvement Forfaitaire Unique ou PFU ne concerne que les placements financiers dont les encours ont été soumis au régime de droit commun.

Certains contrats d’assurance-vie sont également touchés par la Flat tax, surtout en cas de versement sur les gros contrats qui n’ont pas encore dépassé 8 ans.

La nouvelle imposition s’appliquera aux revenus générés par les placements relatifs au logement comme le Plan Épargne Logement (PEL) et le Compte Épargne Logement (CEL), ouverts à partir du 1er janvier 2018.

Contrairement aux inquiétudes des épargnants, l’application du PFU n’aura d’impacts que sur une minorité de placement étant donné que la plupart des produits d’épargne bénéficient d’une fiscalité réduite ou d’une défiscalisation (le livret d’épargne A, par exemple).

La commission des finances du Sénat a d’ailleurs conclu que :

Au regard de l’encours important de placements bénéficiant de régimes fiscaux favorables maintenus et auxquels ne s'appliquera donc pas le prélèvement forfaitaire unique, environ 40% seulement de l'encours de placements financiers.

Commission des Finances.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plafond du Livret A atteint, que faire de mon épargne ?
    2/07/2021
  • Image actualite 2
    Épargne: Le fossé des générations
    3/09/2019
  • Image actualite 3
    Le délai de perception des premiers dividendes d’une pierre papier impacte grandement sur la trésorerie
    8/08/2019
  • Image actualite 4
    L’investissement dans le résidentiel reprend de la couleur après des années de délaissement
    7/08/2019

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt