vendredi08décembre
épargne protégée

Les livrets et les comptes d’épargne font actuellement l’objet de désapprobations de la part des épargnants, à cause de leur faible rémunération, en dépit de la garantie de leur capital. Les assurances épargne bénéficient d’une protection similaire tout en proposant un rendement bien plus intéressant, à condition que les fonds soient bloqués pendant au moins 8 ans.

En matière de placement financier, les livrets et les comptes d’épargne sont les supports les mieux sécurisés, tant pour leur taux que pour leur capital. Ils sont toutefois moins rémunérés par rapport aux autres produits, ce qui leur vaut plusieurs sujets de critique.

Les assurances de la branche 21 sont susceptibles d’attirer les épargnants qui veulent bénéficier en même temps d’un rendement élevé et d’une protection de leurs économies. Hormis les prérogatives liées aux assurances épargne, l’investisseur pourra également bénéficier d’une participation aux profits.

Toujours est-il que des frais peuvent être générés et ses intérêts ne seront palpables qu’après un placement à long terme.

Les livrets et les comptes épargnes priorisent la sécurité

Le principal atout des livrets et des comptes épargne est la protection des fonds qui y sont déposés. Concernant leur rendement, un minimum légal de 0,11% est imposé pour les taux d’intérêt, même si chaque banque est en mesure d’adapter la rémunération de leur support d’épargne.

À part le taux garanti, le capital est également sécurisé grâce aux fonds de garantie qui est censé préserver les épargnants au cas où l’établissement financier fait faillite. Si un tel cas se présente, ils peuvent toujours récupérer leurs économies, à condition de ne pas dépasser 100 000 euros par personne et par agence.

La protection du capital est appliquée dans toutes les institutions bancaires, localisées dans l’Espace Économique Européenne (EEE), qui est représenté par 30 États. Par ailleurs, les avoirs communs sur les comptes à vue et les comptes à terme, ainsi que les bons de caisse au porteur sont protégés par ces fonds de garantie.

Quoi qu’il en soit, les livrets sont actuellement critiqués du fait de leur faible rendement. En effet, le taux d’intérêt de la majorité des comptes épargne frôle à peine 0,11% tandis que celui d’un plan épargne peut s’élever à hauteur de 1,2%.

Les assurances épargne seraient-elles plus profitables pour les épargnants ?

Tout comme les livrets épargne, les assurances épargne, appelées également assurances de la branche 21, bénéficient d’une protection des fonds qui y sont placés. Le capital financier est, de ce fait, garanti jusqu’à 100 000 euros par personne et par compagnie d’assurances.

Toutefois, chaque pays possède ses propres règlementations par rapport aux fonds de garantie. À noter également que les fonds déposés dans les assurances-groupe et dans celles qui sont dédiées aux PLCI (Pensions Libres Complémentaires pour Indépendants) ne bénéficient d’aucune garantie.

Étant donné la protection offerte par les assurances épargne, ces dernières peuvent s’avérer une alternative efficace aux livrets. De plus, l’assuré peut tirer profit d’une participation aux bénéfices au cas où le portefeuille d’investissement sous-jacent est positif.

Sans parler du rendement élevé dont il pourra également profiter. En 2016, par exemple, ce type de placement a rapporté jusqu’à 2,4%. En dépit des frais qui peuvent être générés, l’épargnant est toujours en mesure de chercher des tarifs plus attractifs. En outre, l’investissement serait davantage intéressant pour une durée de placement de 8 ans au minimum.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plafond du Livret A atteint, que faire de mon épargne ?
    2/07/2021
  • Image actualite 2
    Épargne: Le fossé des générations
    3/09/2019
  • Image actualite 3
    Le délai de perception des premiers dividendes d’une pierre papier impacte grandement sur la trésorerie
    8/08/2019
  • Image actualite 4
    L’investissement dans le résidentiel reprend de la couleur après des années de délaissement
    7/08/2019

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt