mardi12décembre
Des billets euro et une calculatrice

Les épargnants seront exposés à certains changements fiscaux en 2018. Hausse de la CSG, transformation de l’ISF en IFI, flat tax… Autant de réformes qui entreront en vigueur dès janvier prochain. Ajouté à cela le niveau historiquement bas des taux d’intérêt, il devient difficile pour les épargnants d’élaborer une stratégie patrimoniale. Découvrez quelques pistes qui vous faciliteront légèrement la tâche !

Il y a quelques années, la BCE (Banque Centrale Européenne) a décidé d’abaisser les taux d’intérêt pour relancer la croissance économique. À l’heure actuelle, l’érosion des taux se poursuit et tous la quasi-totalité des produits financiers en pâtissent.

Et les barèmes ne sont pas prêts d’augmenter d’aussi tôt. Ayant profité de placements sécurisés et bien rémunérés ainsi que d’une fiscalité favorable durant 2 décennies, les Français commencent depuis peu à s’inquiéter face au niveau historiquement bas des taux d’intérêt et des réformes fiscales qui entreront en application dès janvier prochain.

Les réformes fiscales en 2018

Parmi les changements fiscaux prévus l’an prochain figurent :

  • la hausse de la CSG ;
  • la réforme de l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune) qui est transformé en IFI (impôt sur la fortune immobilière) ;
  • la flat tax.

Concrètement, la mise en place de la flat tax ou du prélèvement forfaitaire unique (PFU) donne aux épargnants la possibilité de choisir entre une imposition au barème de l’impôt sur le revenu ou une taxe à taux unique de 30% (prélèvements sociaux inclus) pour les revenus de leur patrimoine.

L’application de la flat tax concerne également l’assurance-vie. Au départ, il a été prévu que seuls les contrats avec un encours supérieur à 150 000 euros seraient impactés.

Le texte législatif a toutefois été modifiés. Il est alors prévu que la nouvelle fiscalité touche tous les contrats d’assurance-vie. Résultat, même les nouveaux contrats de moins de 8 ans pourraient ainsi profiter d’une fiscalité avantageuse.

Livret A, fonds en euro et Bourse

Concernant le livret A, le gouvernement a choisi de maintenir à 0,75% le taux de rémunération de ce type livret d’épargne durant 2 ans.

À noter que les rendements des fonds en euro des assurances-vie vont inévitablement reculer si l’on se fie aux résultats de l’étude de l’association de défense des consommateurs CLCV (Confédération du logement et du cadre de vie).

Pour ce qui est de la Bourse, le marché se porte bien à l’heure actuelle. La flambée des cours n’exclut toutefois pas la possibilité d’un krach.

Eu égard à tous ces changements, il s’avère bel et bien plus compliqué pour les épargnants de mettre en place leur stratégie patrimoniale. Il convient pour ces derniers de choisir soigneusement leurs produits de placement.

Pour fructifier au maximum son argent, il est recommandé de solliciter les conseils avisés de spécialistes.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plafond du Livret A atteint, que faire de mon épargne ?
    2/07/2021
  • Image actualite 2
    Épargne: Le fossé des générations
    3/09/2019
  • Image actualite 3
    Le délai de perception des premiers dividendes d’une pierre papier impacte grandement sur la trésorerie
    8/08/2019
  • Image actualite 4
    L’investissement dans le résidentiel reprend de la couleur après des années de délaissement
    7/08/2019

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt