lundi20février
Choix de plan d'épargne

Les analyses effectuées sur les résultats de l'année dernière ont montré que le PEL est presque au même niveau que le livret A en termes d'encours.

Dans un contexte où les taux de rendements des placements sont en baisse, un autre phénomène fait son apparition. En effet, la croissance fulgurante du plan d’épargne-logement (PEL) en matière d'encours est en train de surprendre les observateurs et lui a même valu d’être au même niveau que le livret A.

Pour constater cette situation, il aura fallu que les professionnels comparent les statistiques de la Caisse des Dépôts avec celles de la Banque de France. Le PEL semble intéresser de plus en plus d'épargnants.

Les détails de la comparaison

C’est donc une première depuis 2009. Mais une croissance aussi exceptionnelle mérite bien une explication. La capitalisation des intérêts a fait qu'en décembre de l'année dernière, la collecte a atteint la barre des 5,7 milliards d’euros pour le PEL. Une performance qui a nettement boosté les encours en les amenant à la valeur de 258,9 milliards d’euros.

On est loin des 24 milliards d’euros de collectes de l'année 2015, mais la tendance reste intéressante. Avec une moyenne de 19 milliards d’euros sur toute la période, on peut dire que le plan d’épargne-logement reste attractif aux yeux des épargnants.

Et même si son taux de rémunération est aujourd'hui à 1 %, ce type de placement demeure rentable. Du côté du livret A, l'évolution a été un peu plus lente. Les collectes n'ont pas été très dynamiques. Ce qui fait qu'en fin décembre 2016, le total des encours a été de 259,5 milliards d’euros. Les résultats sont presque identiques pour les deux supports. Certains professionnels disent même qu'ils font jeu égal.

Ce n'est pas la première fois et ce ne sera probablement pas la dernière

Il existe néanmoins une petite différence, mais l'écart de 600 millions d’euros n'est pas très conséquent en termes de pourcentage (soit 0,2 %). Et si ce phénomène semble attirer l'attention de nombreux analystes, il faut rappeler que la même situation a déjà été constatée en 2009. Ce n'est pas la première fois que le PEL arrive au même niveau que le livret d’épargne voire le dépasser dans certains cas comme celui de 2008. Ses encours à la fin de cette année sont nettement supérieurs à celui de son voisin (plus de 3,7 milliards d’euros). Mais depuis, il y a eu des fluctuations.

Cependant, le plan-épargne logement semble refaire surface. Et selon les analystes, la tendance va vraiment s'améliorer pour ce support dans les prochaines années. Les épargnants qui ont misé sur le Livret A se trouveront en difficulté avec une éventuelle reprise de l'inflation.

On pourrait donc affirmer que le PEL devancera le livret dans un tel contexte. Enfin, il se peut que le taux de 1 % ne joue pas en sa faveur. Mais la marge sera sûrement plus avantageuse avec les plans plus anciens que ceux qui viennent récemment d'être ouverts.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos