vendredi03février
les français et la finance

Alors que le livret A connaît un plein succès en France, la connaissance des citoyens sur les questions d’épargne laisse encore à désirer.

Argent, culture financière et risques à l’ère digital Selon le classement d’Allianz en matière de cultures financières, les Français se retrouvent au dernier rang des pays les plus instruits d’Europe. L’étude a été effectuée sur 10 pays du continent, dans le but de sonder le niveau de connaissance des gens sur les questions d’argent, de la finance et des risques financiers, surtout en ces temps où la technologie intègre le domaine financier.

Tel est le titre que l’Allianz a fait porter à l’étude qu’elle a menée auprès des 10 pays d’Europe. Reconnaissant la carence des Français en matière d’éducation financière, le gouvernement a finalement pris des dispositions pour améliorer la connaissance de son peuple sur le domaine.

Aussi, les citoyens ne deviendront pas du jour au lendemain des experts financiers, toutefois, les explications fournies pourront aider les ménages à mieux comprendre le contexte, et à prendre de meilleures décisions en ce qui concerne la gestion de leurs finances personnelles, leurs épargnes ainsi que les éventuels prêts auxquels ils seraient susceptibles de souscrire.

Toujours dans la brume

Bien que les questions financières aient suscité un certain intérêt au niveau de la population après la crise, les Européens demeurent toujours dans un état de quasi-ignorance par rapport au sujet. La culture financière de ces derniers semble au plus bas, à croire qu’aucune évolution n’a eu lieu en dix ans. En effet, les études montrent que

Le pourcentage de réponses correctes était quasiment identique à celui des résultats de l’étude réalisée il y a près d’une décennie.

Les enquêtes ont révélé qu’en moyenne, le nombre de personnes pouvant fournir les bonnes réponses aux questions posées n’arrivait même pas à atteindre la moitié du nombre de personnes interrogées. Ceci étant, tous les pays n’affichent pas les mêmes résultats.

Pour les pays européens, les sujets les plus difficiles à comprendre concernent essentiellement ceux qui se rapportent à la diversification des risques. Par exemple, en faisant l’analyse d’un scénario, 28% des enquêtés ont pu donner le produit financier correspondant au scénario proposé.

L’éducation financière, un besoin imminent

Le ministre de l’Économie a pu se rendre à l’évidence par rapport au niveau de culture des Français en matière de finance, de risque et de budget. En effet, le sondage de l’Ifop a révélé que 85% de la population ont reconnu n’avoir jamais reçu d’éducation financière ou budgétaire, quel que soit leur niveau d’études.

Avec un taux de connaissances de 48% sur la question de la diversification des risques, et 9 % sur les questions financières de base, la France se place à la dernière position lors du classement des pays européens sur la culture financière, notamment en ce qui concerne le livret d’épargne.

Suite aux enquêtes réalisées par les différentes entités financières, notamment l’Ifop et l’Allianz, il a été révélé que 43% de la population désirent acquérir des connaissances sur ces sujets. Parmi les personnes interrogées, 78% pensent que l’intégration de ce type d’éducation dans les programmes scolaires est une nécessité.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos