mardi21février
Couple en train de gérer leur épargne

Avec des taux toujours faibles, les supports d'épargne sont de moins en moins intéressants, il est peut-être temps d'investir dans d'autres placements.

En matière d'épargne, les Français sont les meilleurs en comparaison avec leurs autres voisins européens. Mais avec le contexte actuel, l’épargne liquide et la thésaurisation ne semblent plus être de bonnes pratiques.

Et même si les professionnels et les conseillers financiers préfèrent orienter leurs clients vers des placements sûrs bien que peu rentables, le moment est peut-être venu de s'intéresser à des systèmes plus actifs et de diversifier les investissements.

Savoir prendre des risques

Les épargnants ont sans doute eu vent de cette éventuelle reprise de l'inflation. Combinée avec le contexte décourageant des taux d’intérêt bas (livret d’épargne ou LDD), la situation sera vraiment alarmante. D'autres facteurs rendent aussi le niveau de vie et les revenus des Français encore plus incertain. Et face à tant de fluctuations et de variables, l'État semble être impuissant pour prendre des solutions, et ne peut demander aux gens que de se préparer au pire.

Mais les épargnants peuvent aussi mettre toutes les chances de leur côté en prenant des risques calculés. Les professionnels appellent cette approche l'épargne intelligente ou encore l'épargne diversifiée. Selon les nombreuses idées reçues, cette dernière n'est accessible qu'aux connaisseurs ou encore à ceux qui ont assez d'argent à mettre en jeu, mais la conjoncture a évolué.

Cette technique d'investissement est désormais disponible pour tous. La prise de risque sera une alternative à la gestion machinale et permettra aux Français d’améliorer nettement leur niveau de vie dans un avenir proche.

Place aux financements participatifs et aux PME

Culture du raisonnement oblige, on restera dans un cadre logique. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'on parle de risques mesurés et d'épargne intelligente. Avant de se lancer dans les nouveaux projets, il faudra bien que les épargnants connaissent d'abord les mécanismes et les enjeux des pratiques. En étant plus informés, les intéressés remarqueront que de nombreuses solutions se présentent à eux. Le problème de rendement peut par exemple se résoudre par les offres des plateformes de prêts aux PME ou encore les financements participatifs.

Et en parlant de ces derniers, il semble que le gouvernement a fait le premier pas en facilitant l'accès à ce support de placement.

La discussion et les échanges sont permanents sur les plateformes, ce qui procure plus de transparence dans la gestion des fonds. En optant pour ce type de placement, les épargnants dynamiseront l'économie et aideront les entreprises françaises dans leur quête de croissance.

Souvent, ce ne sont pas les projets et les belles idées qui manquent, mais les financements. Si les épargnes sont redirigées vers des activités à fort potentiel, elles seront aussi bénéfiques pour chaque acteur du développement (l'État, les entreprises et les ménages). Les PME sont donc l'avenir des investissements permettant à chaque individu de participer à la relance de l'économie en générale.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos