mercredi12juillet
Un ordinateur rempli de billets euros

Face aux crises des années précédentes, la population française veut assurer son avenir en épargnant de l’argent. Ainsi, ont vu le jour plusieurs types de livrets d’épargne. Boostées par l’évolution de la technologie et de la communication, de nouvelles possibilités sont offertes aux épargnants. Grâce à internet, les supers livrets sont accessibles pour tous les Français.

Les super livrets sont des épargnes en ligne très profitables par ses taux d’intérêt très attractifs par rapport aux épargnes traditionnelles. À la différence des épargnes réglementées, ce sont les établissements bancaires même qui fixent les taux des livrets d’épargne.

Ces derniers proposent donc des taux d’appel à l’ouverture, qui affichent un montant de base assez décevant à la fin de la promotion.

Si ce type de livret semble séduire les souscripteurs, il est judicieux de bien connaitre les atouts et les inconvénients qu’il représente avant de signer le contrat, notamment sa fiscalité ou les frais relatifs aux futures opérations financières.

Un placement aussi sûr que les épargnes traditionnelles

Les super livrets sont fournis par les banques en ligne qui sont elles-mêmes gérées par des établissements financiers de renom, tels que le Crédit Mutuel pour le Livret + de Fortuneo, le Crédit Agricole pour le Livret BforBank, etc. Ces derniers disposent d’une garantie bancaire sérieuse et sont en mesure de protéger les économies des épargnants.

Les taux d’intérêt de ces livrets bancaires ne sont pas réglementés par l’État. À la différence du Livret A et des autres épargnes réglementées, ce sont les banques en ligne, les assurances classiques et les réseaux bancaires fournisseurs des super livrets qui fixent leur taux. Ils sont donc libres d’optimiser les taux pour attirer plus de clients.

En outre, l’avantage d’un super livret est que le montant du dépôt n’est pas plafonné. L’épargne peut donc s’étendre à une durée illimitée en générant plus d’intérêts. Tout comme les fonds peuvent aussi être retirés à tout moment, sans que des frais n’en soient défalqués.

La face cachée des super livrets

Les super livrets sont qualifiés en tant que livrets fiscalisés. Bien que leur rémunération soit amplement supérieure à celle d’un livret classique, la fiscalité de ce type de livret est confiscatoire. Les intérêts perçus sont donc assujettis aux impôts sur le revenu et également soumis à des prélèvements dus aux cotisations sociales.

De plus, les taux d’appel à la souscription qui ont été très alléchants ne sont pas pérennes. En effet, il s’agit de taux promotionnels et qui reviennent à leur valeur initiale à la fin de la promotion, au terme de douze mois tout au plus.

Ainsi, si ces taux peuvent aller jusqu’à 3,20% (offre de PSA Banque pour son livret Distinguo), ils se retrouvent à 0,53% en moyenne, hors promotion.

Il est donc vivement conseillé de se référer à un simulateur de livret avant de souscrire à une épargne en ligne.

Cette simulation permet de jauger l’intérêt qu’on a à gagner suite à l’épargne d’un certain montant, pendant un certain temps. À noter que d’après un calcul rapide, le taux d’intérêt brut doit excéder 0,89% afin que l’épargne soit plus fructueuse qu’un livret A, pour un foyer exempté d’impôts. En conséquent, le taux d’épargne pour les foyers imposés doit donc être bien au-delà.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos