jeudi01juin
Deux personnes âgées en miniature placées avec des pièces de monnaies

D’après l’ouvrage « Les retraités et les retraites – édition 2017 » de la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), 16 millions de retraités ont touché en moyenne 1 376 euros de pension par mois à la fin de l’année 2015. Cette somme a augmenté de 0,7% par rapport à fin 2014.

Dans son ouvrage, la DREES a recensé toutes les données disponibles jusqu’en 2015 sur la retraite facultative et sur la retraite obligatoire de base et complémentaire. Celui-ci analyse et décrit l’évolution des retraites : les écarts de pension entre les hommes et les femmes, les circonstances de départ à la retraite, etc.

Les nouveaux retraités sont moins nombreux que l’année précédente. Cela est dû à la réforme de 2010 qui a instauré le report progressif de l’âge minimal de départ à la retraite de 60 à 62 ans. Notons qu’un épargnant doit bien choisir son livret d'épargne pour mieux compenser les risques de pension insuffisante.

L’évolution des retraites en France

La DREES vient de publier « Les retraités et les retraites – édition 2017 ». En France, la pension moyenne s’établit à 1 376 euros bruts mensuels fin 2015.

La DREES a rassemblé en un seul ouvrage toutes les données disponibles jusqu’en 2015 pour les principaux régimes de retraite facultatifs et obligatoires : effectifs, motivations de fin de carrière, etc.

En France, on compte 16 millions de retraités fin 2015. Par rapport à l’année précédente, cet effectif est en hausse de 152 000 personnes par rapport à l’année précédente.

Fin 2015, la pension moyenne est de 1 376 euros bruts par mois, tous régimes confondus. En un an, elle s’accroit de 1,1% pour les femmes et de 0,5% pour les hommes. Cela s’explique par le fait que les nouveaux retraités disposent de carrières plus favorables. Ainsi, ils touchent des montants de pension supérieurs à ceux des anciens retraités.

En ce qui concerne l’écart de retraite entre les hommes et les femmes, il diminue au fil du temps. En 2015, la pension des femmes était inférieure de 39,2% en moyenne à celle des hommes, contre 45,8% il y a treize ans. Quant à l’âge moyen de départ à la retraite, il est de 61,6 ans. Il ne cesse d’augmenter depuis 2010.

La réforme du prélèvement à la source

En 2015, la retraite supplémentaire facultative représente près 2% de l’ensemble des prestations de retraite versées. Les produits d’épargne retraite individuels restent très marginaux. Ils laissent toutefois la possibilité de se constituer une épargne en complément des régimes de retraite obligatoires par répartition.

En effet, le président de la République Emmanuel Macron pourrait reporter d’un an l’entrée en application de la réforme du prélèvement à la source. Cette année, un grand nombre de Français ont alors choisi de ne pas alimenter leurs produits d'épargne retraite supplémentaire.

Les futurs retraités sont en effet moins encouragés à épargner sans « la carotte fiscale ». Les versements ne bénéficieraient d’aucun avantage fiscal.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos