mercredi17mai
Un couple en train de faire des calculs,avec une tirelire en cochon et des pièces de monnaie sur la table

Obtenir le maximum de rendement en profitant des réductions fiscales sur les placements dédiés à la retraite, c’est l’un des principaux objectifs des épargnants. Or, vers la fin de l’année 2016, une loi qui vise à modifier quelques modalités de prélèvement fiscal a été votée. Certaines dispositions de cette loi touchent de près les épargnes retraite. Connaître quelques notions essentielles sur cette loi s’avère être indispensable pour élaborer une bonne stratégie de placement.

La nouvelle loi votée prévoit un prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu. En effet, à partir du 1er janvier 2018, l’impôt sur le revenu de l’année en cours sera prélevé tous les mois, donc apparemment, les revenus de 2017 sont exonérés d'impôt.

Pour éviter un recouvrement de paiement d’impôt pour l’année prochaine, l’administration fiscale a mis en place un Crédit d'Impôt Modernisation du Recouvrement (CIMR) :

Dans cette optique, si le prélèvement à la source sera appliqué, les versements des cotisations retraite pendant l'année 2017 ne seront pas efficaces.

En clair, si au cours de cette année, vous avez décidé de faire un investissement en épargne retraite dans le but de bénéficier d’une déduction de la base imposable, il n’y aura pas de gain possible.

Mais sachez aussi qu’un contribuable qui perçoit des revenus exceptionnels cette année sera taxé. L’année fiscale 2017 sera donc une année blanche si l’on se réfère à l’année 2016.

L'épargne retraite versée cette année se présente comme un différé d'imposition, c'est-à-dire que les sommes investies feront l’objet d’une déduction sur le revenu imposable, mais en 2018 elles seront fiscalisées.

Pour contourner cet obstacle, certains épargnants optent pour des placements liquides (type livret d’épargne) ou souscrivent un PERP.

Les solutions efficaces

Investir sur un PERP ou verser facultativement des sommes sur l’article 83 n'est pas une décision rationnelle. C’est évident si on tient compte des dispositions de la nouvelle loi de 2016.

La meilleure chose à faire est de consacrer une bonne partie de ses épargnes aux placements sans risque tel que le livret d'épargne. Certes, les rendements sont minimes mais il vaut mieux gagner moins que de payer plus.

Toutefois, un placement sur un PERP sera rentable à partir du 2 janvier 2018 car les sommes versées seront déductibles des revenus imposables.

Ce sont les seules issues pour garder des avantages fiscaux jusqu’à l’entrée en vigueur de la loi. Dans le cas où le prélèvement à la source sera annulé en janvier 2018, il est possible de reverser les sommes placées sur un livret d'épargne vers un PERP.

Il y a d’autres alternatives

C’est vrai qu’en 2017, les versements Madelin sont moins rentables que les versements PERP en termes de fiscalité.

Mais le fait d’arrêter les versements Madelin expose les épargnants à des soucis réglementaires, notamment la requalification des cotisations versées durant les 3 années de souscription. Ce choix pourrait aussi faire augmenter la somme d’impôt à payer (effet de cumul).

Pour éviter les gaspillages, il faut réduire au minimum le montant des versements Madelin et utiliser le reste pour la rémunération de gérance. Le fait est que pour une entreprise, la cotisation Madelin et la rémunération de gérance sont plus ou moins soumises à un même régime fiscal.

A découvrir également

  • Plafond du Livret A atteint, que faire de mon épargne ?
    2/07/2021
  • Épargne: Le fossé des générations
    3/09/2019
  • Le délai de perception des premiers dividendes d’une pierre papier impacte grandement sur la trésorerie
    8/08/2019
  • L’investissement dans le résidentiel reprend de la couleur après des années de délaissement
    7/08/2019

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Les bons choix pour votre épargne
PER 
Notre sélection pour votre retraite
Je découvre 
Assurance vie 
Notre sélection des meilleurs contrats
Je découvre 
SCPI 
Notre gamme en direct & en assurance vie
Je découvre