mercredi21février
Professionnels bourse

L’AMF, dans son premier baromètre annuel de l’épargne et de l’investissement indique que les Français se tournent aujourd’hui un peu plus vers les actions que par le passé. Le rendement de ce type de produits financiers explique pour beaucoup ce regain de confiance.

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a présenté pour la première fois un baromètre sur les habitudes d’épargne et d’investissement des particuliers. Ce rapport publié début 2017 indique que pour 1 Français sur 2 les actions sont considérées comme le meilleur placement sur le long terme. « Des signes encourageants quant à cet investissement », souligne l’AMF.

La fin des idées reçues sur la bourse ?

Au total, 28% sondés déclarent avoir un intérêt certain pour la bourse. Mais sont-ils prêts à passer le cap ? Les chiffres sont certes révélateurs de l’attrait des actions :

  • 22% ont confiance dans ce type de placement,
  • 44% y voient là une bonne idée pour développer leur épargne sur le long terme.

Est-ce pour autant la preuve qu’ils se laissent séduire ? Pas sûr, puisque 67% les perçoivent comme un produit trop risqué et 71% considèrent même qu’il est nécessaire d’avoir suffisamment de connaissances pour se lancer.

Signe d’un déficit d’informations pour la grande majorité des épargnants pour qui l’appât du rendement n’est pas suffisant. La prudence reste donc de mise quand il s’agit d’argent. Dans son enquête, l’AMF observe même que plus de la moitié des sondés refuse catégoriquement de prendre des risques (52%) en la matière.

Le taux de détention des actions était en progression en 2017

64% des Français déclarent ne pas avoir confiance dans la bourse. Néanmoins, l’AMF observe un rebond du taux de détention des actions passant de 7,6% en 2016 à 8,7% en 2017. Une hausse à relativiser toutefois puisqu’il était de 13,8% en 2008.

Dans un contexte où les rendements des principaux produits financiers privilégiés par les Français sont en berne, les épargnants semblent plus enclins à se tourner vers des placements un peu plus risqués.

Sur 10 ans, les obligations et les actions offrent d’ailleurs une meilleure performance avec 3,3 % par an pour les obligations et 2,7% pour les actions quand le Livret A, star des produits d’épargne ne rapporte que 1,3%. A ce jour, son taux de rémunération n’est d’ailleurs que de 0,75%.

Une des raisons qui pousse les Français à diversifier leurs produits d’épargnes et d’investissements sur le long terme avec un meilleur taux. « Considérant que la préparation de la retraite est pour 7 personnes sur 10 une priorité d’épargne, les placements en actions semblent donc pouvoir répondre à ces exigences », explique l’étude.

L’étude de l’AMF en chiffres

  • 3 Français sur 10 pourraient investir dans les actions,
  • 44% des sondés considèrent que ce placement rapporte sur le long terme,
  • 41% des ménages préfèrent néanmoins le livret A,
  • 28% des ménages privilégient l’assurance vie en euros,
  • 26% le plan épargne logement,
  • 4 sur 10 considèrent avoir assez de connaissance sur les différents placements,
  • 10% seulement acceptent de bloquer leur argent sur plus de 10 ans.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plafond du Livret A atteint, que faire de mon épargne ?
    2/07/2021
  • Image actualite 2
    Épargne: Le fossé des générations
    3/09/2019
  • Image actualite 3
    Le délai de perception des premiers dividendes d’une pierre papier impacte grandement sur la trésorerie
    8/08/2019
  • Image actualite 4
    L’investissement dans le résidentiel reprend de la couleur après des années de délaissement
    7/08/2019

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt