jeune femme devant son épargne

    Il existe actuellement plusieurs produits d’épargne, si bien que les épargnants ont du mal à fixer leur choix sur celui qui correspond réellement à leurs revenus et à leurs attentes. Parmi ceux disponibles sur le marché, le LEP ou Livret d’épargne populaire est accessible aux foyers à revenus modestes. Gros plan sur ses spécificités.

    Livret A, LDDS (Livret de développement durable et solidaire), Livret Jeune ou LEP (Livret d’épargne populaire), les Français disposent de toute une multitude de placements sur lesquelles ils peuvent déposer leur argent et espérer en retour une rentabilité.

    Il convient cependant de faire le bon choix, surtout lorsque les ressources financières de l’épargnant sont faibles. Dans ce cas, le LEP serait le plus convenable étant donné qu’il devient accessible dès que le souscripteur justifie d’un certain seuil de revenu.

    En plus d’une rémunération plus conséquente par rapport aux autres livrets, les profits générés sont exonérés d’impôt. Focus sur les différents points clés de ce type de support d’épargne.

    Ce qu’il faut savoir sur le Livret d’épargne populaire

    Plusieurs conditions sont requises avant de pouvoir ouvrir un LEP. L’épargnant doit en premier lieu être domicilié fiscalement en France. En second lieu, son revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser les limites fixées par le Service Public selon la quote-part de son quotient familial.

    Par exemple, un revenu plafonné à 19 275 euros pour une part fiscale ou 29 567 euros s’il s’agit de 2 parts fiscales.

    La présentation d’un justificatif du RFR de l’année N-2 est, de ce fait, sollicitée à son ouverture. Puis chaque année, le détenteur du livret doit fournir à sa banque un avis d’imposition afin de justifier son éligibilité au LEP. Faute de quoi, celui-ci risque d’être clôturé.

    Quoi qu’il en soit, la fermeture du livret peut également être réalisée à la demande expresse du titulaire.

    Par ailleurs, l’épargnant peut déposer ou retirer son argent, à n’importe quel moment, sans que cela génère des frais bancaires supplémentaires. Quoiqu’il fautverser au minimum 30 euros à la souscription et les fonds déposés sont limités à 7 700 euros.

    Ce livret bancaire rapporte 1,25% d’intérêts qui sont capitalisés à chaque fin d’année. Ils sont d’ailleurs exemptés d’impôts.

    Un produit disponible auprès de la majorité des banques françaises

    Il est possible de souscrire un LEP dans toutes les enseignes bancaires traditionnelles. Si Hello Bank ! est la seule banque en ligne à proposer indépendamment ce livret d’épargne, les formules des autres institutions comme Fortuneo, Boursorama Banque, ING Direct, Bforbank, ou bien Monabanq ne contiennent des produits d’épargne réglementés que grâce à une association avec un compte courant.

    À noter que ces enseignes numériques sont à même de fournir des offres plus compétitives par rapport aux banques traditionnelles, comme les frais réduits, les cartes bancaires gratuites ainsi que les primes de bienvenue.

    La banque mobile de Crédit Agricole, du nom d’Eko, par exemple, propose à ses clients 2 euros seulement de frais mensuels pour détenir un compte bancaire, les services afférents et une carte de paiement. Le titulaire du compte pourra en plus le gérer facilement par le biais d’une application installée sur son mobile multifonction.

    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives