mardi09janvier
concept sur la finance verte

Pour donner un sens à l’épargne des Français, le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, prévoit de réformer les produits d’épargne populaires, tels que le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS), pour les rendre plus écologiques. L’assurance-vie fait également partie des produits faisant l’objet de modifications, grâce à l’instauration d’une offre dédiée à l’environnement.

La préservation de l’environnement est un sujet qui a suscité l’engouement des épargnants ces derniers temps. L’adaptation au changement climatique, la transition énergétique, etc., sont au cœur des préoccupations de la population.

Le gouvernement envisage d’ailleurs de mobiliser plus de fonds issus des placements financiers, dans l’objectif de soutenir des projets environnementaux.

Parmi ces produits d’épargne, le Livret de développement Durable et Solidaire (LDDS) va subir quelques modifications. Certes, une dizaine de milliards d’euros servent déjà à soutenir des projets verts, toutefois Bercy estime que ce n’est pas encore suffisant.

Quant aux contrats d’assurance-vie, un support en unités de compte labellisé climat va être instauré d’ici la fin de l’année 2018.

Tous les épargnants doivent être concernés par la finance verte

La journée de la finance climat a été organisée à Bercy ce mois de décembre 2017. Lors de sa clôture, Bruno Le maire, a déclaré que l’ex-Codevi, actuellement appelé LDDS ou Livret de Développement Durable et Solidaire va être réformé afin de le rendre plus vert.

Selon ce ministre de l’Économie et des finances, tous les Français doivent se sentir concernés par la préservation de l’environnement. Ainsi, les petits épargnants sont amenés à soutenir financièrement les projets écologiques, à l’instar des institutions de grande envergure qui s’y mettent déjà.

Le locataire de Bercy insiste sur le fait que :

Les Français veulent donner du sens à leur épargne, en la mettant au service de la transition énergétique. Mon souhait est clair : offrir à chaque Français la possibilité de placer leur épargne dans un produit qui finance la transition énergétique et l'adaptation au changement climatique. L'épargne réglementée, qui est l'épargne populaire par excellence, doit porter cet engagement pour le climat.

Bruno Le Maire.

Réformer le LDDS en faveur de l’environnement

D’après le ministère de l’Économie et des Finances, les détenteurs du LDDS sauront mieux l’apprécier si la mobilisation de ses fonds est plus transparente, notamment les projets qu’il finance.

En matière de financement, 61% des encours du LDDS, d’une valeur de 103 milliards d’euros, sont transférés à la CDC (Caisse des Dépôts et des Consignations). Ils serviront à financer des projets sociaux, tels que le logement social et les collectivités locales.

Par ailleurs, ce type livret d’épargne soutient depuis 4 ans déjà un projet sur la transition énergétique dont les prêts remontent à 10 milliards d’euros, ce qui ne représente toutefois que 10% de la collecte du LDDS. Bruno Le Maire a assuré que :

Désormais, chaque euro placé dans un LDDS centralisé à la Caisse des Dépôts sera associé à un projet contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique de notre modèle économique.

Bruno Le Maire.

Un support labellisé climat pour l’assurance-vie

Les encours de l’assurance-vie des Français s’élèvent actuellement à 1 600 milliards d’euros. Il s’agit d’un placement très plébiscité. Dans son discours, Bruno Le Maire a déclaré que :

Tous les détenteurs de contrats d'assurance-vie pourront bénéficier, dès l'année prochaine, d'un support en unité de compte labellisé climat.

Bruno Le Maire.

En effet, la Fédération française de l’Assurance s’est récemment engagée pour soutenir l’environnement. Ainsi, un nouveau support en unités de compte intégrera le contrat d’assurance-vie et sera accessible pour tout nouveau souscripteur.

Cette offre sera attendue pour la fin de l’année 2018, et bénéficiera d’un label climat, tel que le label transition écologique et énergétique pour le climat (TEEC) ou l’investissement socialement responsable (ISR). Elle pourra également être à caractère ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance).

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos