lundi22janvier
un bocal rempli de pièces euros

Certes, cette nouvelle année va apporter bon nombre de changements au niveau des formes de placement proposées par les différentes institutions en Belgique. Les épargnants ont l'embarras de choix et plusieurs types de placement s’avèrent intéressants. Livret bancaire, actions de dividende, épargne-pension ou encore comptes-titres, voici l’essentiel des changements de cette année, qui permettront à tout un chacun de bien réfléchir.

À partir de 2018, les détenteurs de produits d’épargne réglementés bénéficieront d’une exonération du précompte mobilier pour la première tranche d’intérêts de 940 euros, qui représente la moitié du montant actuel de 1 880 euros.

Les épargnants vont pouvoir disposer d’un montant de 854 545 euros sur leurs comptes épargne bien avant de régler les impôts afférents, à condition de ne pas retirer leur argent dans les 12 mois. D’ailleurs, ils bénéficieront d’un minimum légal de 0,11% constitué par une prime de fidélité de 0,10% et un taux de base de 0,01%.

Malgré cela, les répercussions de cette mesure nouvellement prise ne sont palpables que lorsque les taux seront en hausse. À titre illustratif, pour un taux d’intérêt de l’ordre de 2,00%, le montant exonéré sur un livre d’épargne est seulement au niveau de 47 000 euros.

De l’épargne-pension aux comptes-titres

L’épargne-pension consiste à mettre de l’argent de côté en vue de constituer une pension supplémentaire à la pension légale, à travers le fonds bancaire. Dans le cas où l’épargnant trouve que son fonds bancaire actuel est peu rémunérateur, il est temps de changer de fonds sans devoir subir les pénalités fiscales.

Toutefois, des conditions s’imposent sur le versement. Celui-ci doit être effectué dans un seul fonds au cours d’une année. Par conséquent, l’épargnant doit décider de changer de fonds avant de réaliser son premier versement de la nouvelle année.

Néanmoins, avant d’opter pour le changement de fonds, l’épargnant a la possibilité de verser le montant maximal annuel dans son ancien fonds.

L’achat des actions est également intéressant, d’autant plus qu’à partir de cette année, le précompte mobilier ne sera plus à régler sur la première tranche de 627 euros. En d’autres termes, l’avantage fiscal se chiffre alors à 188,10 euros. Mais pour l’année prochaine, l’épargnant doit demander si cet avantage est toujours effectif à travers sa déclaration d’impôts. En tout cas, il doit payer le précompte de 30%.

À propos des compte-titres, les détenteurs vont désormais payer une taxe de 0,15% sur les comptes dont la contre-valeur franchit la limite des 500 000 euros.

Les détenteurs de comptes-titres dépassant ce seuil doivent réfléchir sur d’autres formes de placement pour certains de leurs investissements, pour ne pas franchir cette limite. Cette orientation vers d’autres solutions permet d’éviter de payer l’impôt sur la totalité du montant.

Le produit d’épargne

En ce qui concerne les supports d’épargne réglementés, l’application de la nouvelle mesure à propos de l’exonération de l’impôt s’effectue par personne et par an. Autrement dit, le nombre de comptes épargne détenus, ainsi que les différentes enseignes bancaires auxquelles ils sont ouverts ne sont pas pris en compte. Lorsque le montant franchit la limite, l’épargnant a intérêt à le mentionner dans sa déclaration d’impôts.

En Belgique, on compte 41 supports d’épargne dont le taux est limité au minimum légal. À titre informatif pour le livret d’épargne correspondant à ce taux, le montant versé quotidiennement est soumis à un taux de base de 0,01%.

En plus, les épargnants profitent d’une prime de fidélité de 0,10% pour l’argent placé et non retiré depuis un an. Mais dans des cas pareils, un dépôt de 10 000 euros ne procure que quelques 11 euros d’intérêts.

Il se peut que les taux d’intérêt n’aillent pas évoluer cette année. Dans ce cas-là, il est préférable d’opter pour l’enseigne bancaire d’épargne nommée CKV qui propose des intérêts de 75 euros pour un dépôt de 10 000 euros.

Pour d’autres, les épargnants bénéficieront de 65 euros pour le même montant. On parle notamment des offres Fedeltà de la Banca Monte Paschi Belgio et Vison+ de Banco Santander Consumer Bank.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos