mardi23janvier

Le Plan épargne logement est un produit financier destiné à financer l’acquisition d’une habitation. Il faut savoir qu’il permet d’accéder à un prêt épargne logement et à une prime d’État, sous certaines conditions. En outre, notons également que sa fiscalité va être alourdie à compter du mois de janvier 2018.

Le Plan épargne logement est un compte d’épargne bloqué, pouvant être ouvert par tout particulier. Pendant une certaine durée, son titulaire n’a effectivement pas accès aux fonds qui y sont placés. Le produit exige des versements périodiques. Sa durée est de 4 ans minimum et de 15 ans maximum. Ainsi, le compte est clôturé en cas de retrait avant le délai minimal.

Il existe un solde minimum à verser à l’ouverture d’un Plan épargne logement. Un plafond de dépôts doit également être respecté. Par ailleurs, il est possible d’utiliser un outil de simulation en ligne pour estimer les intérêts pouvant être générés pendant une certaine période d’épargne.

Le fonctionnement du Plan épargne logement

Le Plan épargne logement (PEL) est un produit d’épargne accessible à tous. Il peut ouvrir droit à un prêt immobilier et à une prime d’État. Pour pouvoir en bénéficier, son titulaire ne doit pas retirer les sommes qui y sont versées, pendant 4 ans au minimum. Par ailleurs, un solde minimum de 225 euros est exigé à l’ouverture du compte.

Il faut également que l’épargnant réalise des versements périodiques, tout en respectant un seuil minimum de 540 euros par an. Il est toutefois autorisé à réaliser des virements exceptionnels. Soulignons que les dépôts sont également plafonnés à 61 200 euros.

Il faut également savoir qu’un compte sera fermé automatiquement si son titulaire effectue un retrait avant la durée minimale de 4 ans. Au bout de 15 ans, il sera par ailleurs transformé en livret d’épargne classique si celui-ci n’a formulé aucune demande de clôture ou de crédit.

Seuls les PEL souscrits avant le 1er mars 2011 peuvent rester ouverts sans limite de temps. En outre, les nouveaux seront taxés à 30% dès le début de l’année 2018, d’après Bercy.

Le droit au prêt épargne logement et à la prime d'État

Le détendeur d’un PEL peut prétendre à un prêt épargne logement au terme des 4 premières années. Celui-ci peut servir à financer la réalisation de travaux, la construction ou l’achat d’une résidence principale. Son montant maximum s’élève à 92 000 euros sur 2 à 15 ans. En outre, ce type livret d’épargne donne également la possibilité d’obtenir une prime d’État.

Pour les PEL ouverts entre le 12 décembre 2002 et le 1er mars 2011, le détendeur bénéficiera de la prime s’il a obtenu un prêt épargne logement.

En revanche, pour ceux qui ont été souscrits depuis le 1er mars 2011, celle-ci ne sera accordée que si le montant du crédit est supérieur à 5 000 euros. Un outil de simulation en ligne peut être utilisé pour obtenir un chiffre approximatif.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos