mercredi27juin
concept sur l'épargne

Lorsque les marchés financiers ne laissent présager aucune augmentation des taux, les rendements des produits d’épargne ont généralement régressé. Excepté les actifs immobiliers, les placements nécessitent une prise de risque conséquente, sans quoi les rendements seraient en berne. C’est pourquoi l’épargne en 3D constitue la meilleure option dans ces cas-là.

Les taux ne semblent toujours pas prêts à s’orienter à la hausse. Bien évidemment, les épargnants ne sont pas les plus enthousiastes en le constatant. L’impact est d’autant plus important pour les placements obligataires. En effet, certains placements comme l’assurance-vie en euros ou le livret A ne génèrent pas beaucoup de rendements à cause de l’inflation.

De leur côté, les actifs immobiliers en tirent profit car les prêts immobiliers sont plus accessibles dans ce contexte des taux bas. Les épargnants doivent dans ce cas se réinventer pour faire fructifier leurs placements, surtout lorsque les conditions financières du marché ne s’y prêtent pas.

Limiter les risques tout en optimisant les rendements

Il serait trop facile de se résigner alors que les taux sont aux plus bas. Il existe alors une méthode qui permet d’obtenir un rendement décent, sans pour autant prendre des risques substantiels. Tout au moins, cette méthode peut rapporter 3%. Elle se résume en 3 D : la discipline, la diversification ainsi que la durée.

Diversifier les actifs afin de limiter les risques

La diversification est indispensable car il faut prendre un minimum de risque pour avoir la certitude d’obtenir une rémunération correcte. Si jamais les résultats d’une stratégie donnée ne sont pas à la hauteur des prévisions, cette diversification aura permis d’éviter une perte financière. En d’autres termes, diversifier les placements revient à :

  • investir avec des intermédiaires différents ;
  • miser sur des classes d’actifs variés ;
  • investir dans des produits différents.

Par exemple, la stabilité des livrets A pourront compenser les risques pris dans un investissement en eurodynamiques.

La durée de détention sera déterminante

Pour espérer obtenir un quelconque rendement, il est indispensable d’écarter toute stratégie de liquidité. Les opportunités de fructifier une épargne sont plus nombreuses lorsque celle-ci est thésaurisée sur une longue période. Si le minimum viable est de cinq ans, il est judicieux de dépasser la décennie. D’ailleurs, les risques financiers sont amoindris au fur et à mesure que la durée de détention des actifs augmente.

La discipline, clé de voûte du rendement

Réaliser des investissements ne s’improvise pas, notamment lorsqu’on s’attend à des rendements corrects. La discipline constitue alors le troisième prérequis pour de telles opérations financières.

Cette démarche commence par une épargne régulière. En effet, l’objectif est plutôt de se familiariser aux marchés financiers. Découvrir les différents contextes et les indicateurs au fil de l’expérience permettra alors à l’investisseur de comprendre les moments clés des marchés.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos